• Charles Ollivon sera la nouveau capitaine des Bleus pour le Tournoi
    Charles Ollivon sera la nouveau capitaine des Bleus pour le Tournoi Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
XV de France

Ollivon, l'évidence faite capitaine

Sans surprise, Charles Ollivon (26 ans, 11 sélections) a été officiellement nommé capitaine du XV de France pour le Tournoi des 6 Nations 2020, ce mardi. Un choix évident aux yeux de Fabien Galthié.

"Le capitaine du XV de France pour le 6 Nations sera Charles Ollivon." Ce 8 janvier restera une date marquante dans la carrière déjà riche en rebondissements de Charles Ollivon (26 ans, 11 sélections) : le troisième ligne a été officiellement nommé capitaine des Bleus, ce mercredi, par Fabien Galthié. 

Le nouveau sélectionneur des Bleus a justifié ce choix en revenant sur le parcours accidenté du Basque dont l'élan avait été foudroyé par une double fracture à une omoplate : "Il a réussi à revenir et à revenir très fort. Il y a eu ce retour au premier plan pendant la préparation de la Coupe du monde, son comportement au quotidien et après il a eu sa place de titulaire, puis de leader de touche et de leader tout court. Il nous a démontré qu'il avait le potentiel pour endosser ce rôle", a commenté le technicien. Raphaël Ibanez, le manager des Bleus, a poursuivi l'explication : "Nous allons essayer de l'accompagner et de l'aider dans sa montée en puissance. Le but est aussi de créer un groupe de frères, d'alliés autour de lui pour l'accompagner."

"Ce n'est que du bonus"

Dans un message vidéo diffusé lors de l'annonce, le troisième ligne toulonnais a livré ses premières impressions : "Fabien m'a appelé quand j'étais à la maison. Ca a été un moment forcément particulier et fort. Il me faut prendre de la hauteur car c'est une responsabilité." Le Toulonnais sait d'où il revient et savoure à sa juste valeur la distinction : "Vu mon parcours, ce n'est que du bonus. Je ne veux pas me mettre plus de pression que ça. C'est assez lourd comme ça. Je veux être à la hauteur." 

Le discours actuel de Charles Ollivon ressemble à s'y méprendre à celui tenu dans nos colonnes, en juin dernier, quand il avait débuté sa préparation au Mondial comme réserviste : "Disons que je n'étais pas sûr et certain, il n'y a pas si longtemps, de revenir à ce niveau. Je ne savais pas comment mon corps allait réagir car ma blessure était assez rare. Ça a été très dur, ce n'était pas gagné, certains me voyaient même arrêter. Après ce que j'ai vécu, tout ce qui m'arrive, ce n'est que du positif, que du bonheur." Depuis, le natif de Saint-Pée-sur-Nivelle, formé à Bayonne puis adopté à Toulon, encore en apprentissage (il compte "seulement" soixante-huit matchs de Top 14) n'en finit plus de repousser les limites et les frontières : après une Coupe du monde très prometteuse, le voilà désormais en première ligne pour mener la reconquête du XV de France pour le Tournoi des 6 Nations à venir. Et plus si affinités...

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir