• Michael Fatialofa takes lineout ball during the Super Rugby match between the Chiefs and Hurricanes at FMG Stadium in Hamilton, New Zealand on Friday, 13 July 2018. Photo: Dave Lintott / Icon Sport
    Michael Fatialofa takes lineout ball during the Super Rugby match between the Chiefs and Hurricanes at FMG Stadium in Hamilton, New Zealand on Friday, 13 July 2018. Photo: Dave Lintott / Icon Sport Dave Lintott / Icon Sport / Dave Lintott / Icon Sport / Dave Lintott / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Premiership

Fatialofa dans un état grave mais stable

Transféré en urgence à l’hopital après avoir été gravement blessé aux cervicales samedi soir, Michael Fatialofa a été opéré avec succès.

Le championnat anglais retient toujours son souffle concernant la santé de son deuxième ligne néo-zélandais Michael Fatialofa qui évolue aux Worcester Warriors. Gravement blessé aux cervicales après un violent choc subi tout juste une minute après son entrée en jeu le week-end dernier face aux Saracens, l’ancien deuxième ligne des Hurricanes de Wellington a été transporté en urgence à l’hôpital St Mary de Paddington, à Londres. Après examens, il s’est avéré que le joueur de 27 ans ne souffrait d’aucune fracture mais qu’il avait un grand risque de devenir tétraplégique en raison de l’importante pression que généraient les nombreuses ecchymoses sur sa colonne vertébrale. Il a donc été opéré lundi soir pour neutraliser ces pressions et, selon les dires de sa compagne Tatiana, "l’opération a été un succès". Mardi, son club de Worcester a publié un communiqué expliquant que "l’état de Michael est stable, mais il reste dans un état grave et reçoit des soins continus à l’unité de soins intensifs de l’hôpital".

Sa compagne s’est exprimée sur les réseaux sociaux pour remercier les innombrables personnes qui ont manifesté leur soutien au deuxième ligne : "Je ne peux répondre personnellement à chacune de ces personnes mais sachez que Michael est subjugué par ce soutien qui l’aide vraiment à garder le moral et à ressentir cette incroyable vague d’amour." Fatialofa disputait là son huitième match de la saison avec les Warriors, qu’il a rejoint il y a deux ans après trois saisons de Super Rugby avec les Hurricanes.

Voir les commentaires
Réagir