• Le Sevens se professionnalise
    Le Sevens se professionnalise LNR / LNR
Publié le / Modifié le
Rugby à 7

Le Sevens se professionnalise

La première édition de l’In Extenso SuperSevens aura lieu le 1er février à Paris La Défense Arena, et décernera le premier titre de champion de France de rugby à VII.

C’est tout sauf un hasard si la LNR a choisi un 7 janvier pour présenter le premier championnat professionnel de clubs de rugby à VII, amené à devenir une troisième vitrine pour le rugby français après le Top 14 et le Pro D2. La première édition de cette nouvelle compétition se déroulera le 1er février prochain au sein de Paris La Défense Arena, l’antre du Racing 92 dont le président Jacky Lorenzetti a déjà promis "un festival rugbystique". Avec 28 matchs sur une seule et même journée jusqu’à la grande finale, le tout agrémenté d’une animation musicale assurée par le groupe IAM et Aazar, il y aura un côté festif à ce lancement programmé la veille du match du XV de France face à l’Angleterre dans le Tournoi. Les quatorze équipes du Top 14 seront présentes ainsi que deux clubs invités (Barbarians et Monaco) bien que l’on ne connaisse pas encore les effectifs alignés. Mais quelques noms sont d’ores et déjà dévoilés comme celui de Juan Imhoff, international à VII qui a disputé les Jeux en 2016 à Rio avec l’Argentine. "C’est le sport de l’avenir. Quand on le compare au XV, on se dit qu’il y a des choses similaires mais le VII est plus simple à voir et il y a beaucoup plus de vitesse. C’est ce que les gens aiment le plus", note l’ailier.

Une formule qui va évoluer

"Ce n’est pas très souvent qu’on lance une nouvelle compétition et il faut la saluer", commente le président de la Ligue Paul Goze, espérant que l’événement va se pérenniser et qu’il attirera les foules à quelques mois d’une seconde participation de cette discipline au programme Olympique. Et avec des places à partir de 15 euros, jusqu’à 17 000 spectateurs sont espérés. Mais la formule est amenée à évoluer dès la saison prochaine puisque l’In Extenso Supersevens se disputera ensuite sous la forme de trois étapes estivales avec 16 équipes (les 15, 22 et 29 août) dans des lieux qui restent à définir, avant une grande finale à 8 équipes… le 7 novembre 2020 dans cette même salle francilienne.

Ce Supersevens est d’ailleurs accompagné d’un naming, celui du cabinet d’expertise comptable In Extenso qui va investir 1 million d’euros sur une période d’au moins trois ans pour ce projet. Et en plus d’attribuer un premier titre de champion de France, ce tournoi est doté d’un prize money attractif avec 75 000 euros pour le club vainqueur et 25 000 euros pour le finaliste. Reste à savoir qui sera le premier champion de France de rugby à VII de l’histoire, 128 ans après le premier Bouclier de Brennus soulevé.

Julien Plazanet
Voir les commentaires
Réagir