• Xavier Pemeja
    Xavier Pemeja Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

La ballade nivernaise

Quelle fessée ! Broyée dans son antre (17-44), l’ASBH encaisse un second revers à domicile cette saison et voit la qualification s’éloigner dangereusement. Trajectoire opposée pour Nevers, qui s’impose avec le bonus et remonte dans le Top 6.

 

LE RÉSUMÉ

Nevers humilie Béziers dans son antre. Honnêtement, il faut remonter très loin dans le temps pour trouver trace d’une telle fessée reçue à domicile par l’ASBH. Face à Nevers, les Héraultais ont été dominés dans tous les secteurs. Démolis sur maul, concassés dans le combat et mis sur le reculoir sur chaque impact, ils n’ont jamais vu le jour. Séduisants et ambitieux dans le jeu, les visiteurs ont impressionné. Sans pitié, ils infligent une raclée à leurs hôtes et décrochent le bonus offensif. USON Nevers confirme sa remontée vers les sommets ; là où l’ASBH touche le fond. Et dit certainement adieu à la qualification après ce second revers à domicile de la saison

L’ESSAI DU MATCH

Zack Henry se ballade dans la défense biterroise avant de mettre Hugues Bastide sur orbite, qui s’offre un doublé ! Un superbe essai qui part d’une grosse erreur biterroise. A peine revenus des vestiaires, les locaux vont  une relance suicidaire qui va leur coûter très cher. Douglas dégage en catastrophe et Nevers relance. Henry multiplie les crochets et les changements d’appuis pour faire la différence. Magnifique ! Le numéro dix nivernais récidivera même avant l’heure de jeu sur une action similaire. Quel match !

LE TOURNANT DU MATCH

Francisco Fernandes coûte très cher à Béziers. Exclu temporairement pour un mauvais geste dans le jeu courant qui annihila au passage une belle offensive de son équipe, le pilier gauche quitta ses partenaires au pire des moments. Dix minutes plus tard, ils avaient encaissé quatorze points et Nevers avait le break. Plus tard, c’est Wesley Douglas qui recevra un second jaune pour une erreur tout aussi stupide. L’ailier plongea sur un adversaire au sol, qi venait d’inscrire un essai. Trop, c’est trop !

L’HOMME DU MATCH

On aurait pu citer Zack Henry, tant le dix a pesé sur ce match (deux passes décisives), dans le jeu comme face aux perches (16 points). Mais un autre homme a illuminé la soirée. Il s’agit du talonneur Hikawera Elliot. Auteur d’un essai et d’une performance majuscule, l’intéressé s’est démultiplié sur le terrain. Très actif offensivement et défensivement, il a également été très précis sur ses lancers en touche.

LES MEILLEURS

A Nevers : Henry, Elliot, Bastide, Barjaud, Jaminet, Zebango

Julien Louis
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir