Le BO arrache le bonus offensif à la sirène

  • Steffon Armitage
    Steffon Armitage Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Pour son premier match de l’année 2020, le BO, auteur d’une grosse première période, s’est imposé 43-22 face à Carcassonne.

Dominateurs en première période, les Biarrots avaient déjà, à la pause, un potentiel bonus offensif. Logique ? Plutôt, oui. Car pendant quarante minutes, les rouge et blanc, en plus de poser la main sur le ballon, maintenaient sous pression leurs adversaires grâce à un jeu au pied intelligent. Ils exploitaient à merveille les coups et inscrivaient quatre essais par Ruffenach (doublé), Bouldoire et Poi. Et Carcassonne, dans tout ça ? Pas grand-chose. Après avoir ouvert le score sur la première action avec une pénalité de Romuald Séguy, les Audois se faisaient remarquer par une belle contre-attaque de Benoît Jasmin au quart d’heure de jeu, mais celle-ci était infructueuse. En difficulté en touche (deux ballons perdus), indisciplinés (sept pénalités concédées dans le premier acte et un carton jaune à l’encontre de Jasmin), les joueurs de Christian Labit recollaient un peu au score grâce à un essai de pénalité sur ballon porté (37e), mais le score était déjà fait à la pause (28-10).

 

Après cette première mi-temps amorphe, les Audois revenaient plus agressifs dans le second acte. Ils perçaient par deux fois le rideau défensif du BO et Bakary Meité, petit côté, après un ballon porté, marquait le second essai des siens (31-15, 51e). Les locaux, en quête d’une victoire bonifiée au vu de leur première période, avaient ensuite toutes les peines du monde à percer à nouveau cette défense carcassonnaise, si friable quarante minutes plus tôt. Bien plus agressif, le rideau Audois ne cédait pas et se nourrissait des ballons de récupération, à l’image de cette magnifique contre-attaque de 70 mètres de Damien Anon, qui ramenait l’USC à neuf unités (31-22, 66e). Lucas Peyresblanques, auteur du cinquième essai du BO à dix minutes de la fin, permettait à Aguiléra d’espérer une victoire bonifiée. Elle arrivera finalement en même temps que la sirène, grâce à un essai de Yohann Artru parfaitement servi par une transversale de Pierre Bernard (43-22, 80e).

Le fait : Le pack du BO a répondu présent

Bousculé devant au match aller, le BO avait à cœur d’effacer ce mauvais souvenir pour cette première de l’année à Aguiléra. Bons en mêlée, solides dans les phases de combat et plus agressifs que les Audois, les Biarrots ont marqué leurs adversaires pour prendre le large dans le premier acte… Avec l’issue qu’on connaît.

L’essai : Poï servi par Barry, marque son premier essai de la saison

Charles Bouldoire, sur sa ligne médiane, est à la réception d’une sortie de camp de Joshua Valentine. L’arrière du BO passe la balle à Pierre Bernard, qui va chercher Steeve Barry sur les extérieurs. L’ancien Rochelais, d’un crochet, élimine Valentine et ajuste une belle passe à Jarrod Poï, placé à sa droite. Le trois-quarts centre rouge et blanc résiste au retour de Julien Rey et va marquer le troisième essai de son équipe, son premier de la saison.

Pablo Ordas
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir