• Les Lyonnais de Virgile Bruni devront gommer toutes les fautes du week-end dernier. Photo I. S.
    Les Lyonnais de Virgile Bruni devront gommer toutes les fautes du week-end dernier. Photo I. S.
Publié le / Modifié le
Champions Cup

Précision et discipline pour le LOU

Marqué par la précision de l’équipe irlandaise, le Lou entend aussi se montrer discipliné pour enfin battre une équipe Outre-manche sur la grande scène européenne, et terminer la tête haute.

Lyon continue son difficile apprentissage en classe européenne. S’il commence à mieux s’en sortir en latin, avec une première victoire chez les grands d’Europe, décrochés début décembre contre les Italiens du Benetton Trévise, il pioche toujours en anglais, une des matières les plus difficiles en Ovalie. Il n’a plus battu de clubs outre-manche depuis le 20 octobre et la réception de Sale, en Challenge Européen. En deux saisons, et neuf matchs, il est toujours fanny. La réception de Northampton, qui pourrait voir une des places de meilleure deuxième lui échapper en cas de revers dans le Rhône, n’est donc pas si anodine. Déjà, il s’agit de prendre au sérieux son rôle d’arbitre. Et d’arrêter d’accumuler les mauvaises notes dans la langue de Shakespeare.

Comment y parvenir ? Comme tout élève travailleur, en relevant les erreurs dans les dernières copies, pour tenter de ne pas les répéter, et en s’inspirant des bons élèves, comme le Leinster la semaine dernière, avec un maître mot : précision. "Ces joueurs ne semblent pas forcément bien meilleurs que nous, mais ils sont très précis, très rapides, remarque le jeune Ethan Dumortier. Ils sont toujours placés au bon endroit, au bon moment et ils se déplacent dans les bons timings. C’est réglé comme du papier à musique. C’est impressionnant. Et c’est très formateur de jouer contre de telles équipes."

Récompensé de son engagement par un essai dimanche dernier, et par le maillot jaune, décerné par ses pairs lyonnais, Virgile Bruni appelait aussi à faire preuve de précision, et de discipline. "Nous allons nous envoyer comme la semaine dernière, mais en essayant de gommer toutes nos fautes", expliquait le Varois, replacé au centre de la troisième ligne en Irlande.

Lâcher les chevaux

Et d’appeler aussi à lâcher les chevaux pour cette dernière rencontre. "Peut-être aussi qu’on se met des barrières dans la tête, interroge l’avant. Il nous manque de l’expérience. L’arbitrage est différent, le jeu est différent. Mais nous devrions peut-être aborder ces matchs-là comme nous abordons les matchs en Top 14." Allier rigueur et spontanéité n’est pas toujours chose aisée, surtout quand l’enjeu sportif n’est pas présent. Mais la réception d’un club anglais ne se galvaude pas. Et lors de la dernière rencontre contre les Saracens la saison dernière, le Lou avait proposé un joli contenu, qui lui avait permis de passer un palier en Top 14 dans les semaines qui suivirent. Quitte à être éliminé une nouvelle fois sans gloire de la Coupe d’Europe, il signerait sûrement pour que cela produise les mêmes effets pour la suite de la saison.

Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir