• Joe Bretherton et Jono Ford ont posé des problèmes à la défense catalane.
    Joe Bretherton et Jono Ford ont posé des problèmes à la défense catalane. L'Independant / Nathalie Amen Vals / L'Independant
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Catalans et Toulousains sont prêts

À Carcassonne, la confrontation entre le représentant de la Super League et celui du Championship a tourné à l’avantage des Dragons catalans. Ces derniers étaient tout de même menés à la pause.

Le 1er février prochain, les Dragons catalans et le Toulouse olympique lanceront officiellement leur saison. À Perpignan, les Catalans en découdront face à Huddersfield, les Toulouse face à York sur la pelouse d’Ernest-Wallon. Mais avant les trois coups officiels de la Super League et du Championship, Catalans et Haut-Garonnais en ont décousu samedi après -midi, dans leur désormais traditionnelle confrontation amicale du mois de janvier. Dans les tribunes d’Albert-Domec, les 4 500 présents spectateurs n’ont certainement pas été déçus de cette rencontre de préparation. Autant le dire de suite, les Dragons catalans et le Toulouse -olympique sont fin prêts pour relever le défi de l’exercice 2020.

Dans ce duel franco-français ou les encadrements respectifs ont procédé à une large revue d’effectif, la logique sportive et la hiérarchie ont été respectés. Les Catalans l’ont emporté (22-10). Mais, tout au long des quatre-vingt minutes, les Dragons ont connu quelques sueurs froides face à des Toulousains qui avaient laissé leurs complexes aux vestiaires.

Surpris après vingt-trois minutes de jeu par une réalisation en bout de ligne de l’excellent, Sam Tomkins concluant en bout de ligne, l’équipe de Sylvain Houles, a eu par la suite, une saine réaction. Dans les séquences offensives, Junior Vaivai, Joe Bretherthon et le tout jeune centre Pierre -Jean Lima ont posé de sérieux problèmes à la défense des Dragons, ce dernier à une minute du changement de côté, a brillamment faussé compagnie à son vis-vis pour finir dans l’en-but. Avec la transformation de Mark Kheirallah, Toulouse est retourné aux vestiaires avec la faveur du tableau d’affichage (6-4). Deux minutes après la reprise, Pierre-Jean Lima s’est de nouveau illustré en décalant son ailier, Étienne Depeyre en bout de ligne pour une réalisation portant le score à 10 à 4. Avec une première période parfaitement maîtrisée, le coach toulousain, Sylvain Houles ne pouvait qu’être heureux : "Plus que le résultat final, je suis satisfait du comportement de l’équipe. Déjà, nous n’enregistrons aucun blessé, ce qui est déjà un point positif puisqu’en ce moment, nous avons huit joueurs indisponibles. Sur le plan offensif, nous avons été performants, je pense même qu’en première période, on aurait pu inscrire un essai supplémentaire. J’ai été également séduit par le comportement d’éléments de l’équipe réserve. Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs. Ce fut un bon match de préparation."

Kasiano et Maloney dans le sens de la marche

Avant l’heure de jeu, la formation de Steve Mc Namara a retrouvé le jeu qu’affectionne un représentant de la Super League. Le puissant, pilier Sam Kasiano et la nouvelle recrue australienne, l’ouvreur James Maloney ont remis leur formation dans le sens de la marche. La mainmise des Catalans sur cette fin de rencontre, s’est concrétisée par trois réalisations successives synonymes de victoire. Un succès qui suffisait au bonheur du coach des Dragons, Steve Mc Namara "L’opposition était de qualité. Dans la difficulté, mes joueurs ont trouvé les solutions pour aller chercher la victoire. La journée est positive. Maintenant, préparons la venue d’Huddersfield."

Après ce premier exercice à balles à blanc, les choses seront plus complexes le 1er février lors de l’ouverture du championnat où les deux équipes auront l’avantage de recevoir. Catalans et Toulousains seraient bien inspirés de s’imposer face à Huddersfield et York.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir