• Les joueurs du Stade français après la victoire contre Toulouse lors du  derby
    Les joueurs du Stade français après la victoire contre Toulouse lors du derby Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Top 14

La renaissance du Stade français ?

"Le Stade français s’est offert le droit de reprendre en main son destin.". C’est Mathieu Blin, ancien talonneur du club de la capitale, mais aussi et surtout ex-manager d’Agen, qui le dit. Le match nul obtenu à Montpellier et la récente victoire sur le Stade toulousain ont marqué les esprits. "L’arrivée de Thomas Lombard à la direction générale du club et la nomination de Laurent Sempéré et Julien Arias aux postes d’entraîneurs a créé un électrochoc, souligne Blin. Ce sont les trois protagonistes du réveil parisien. " Et Blin de développer : "Ce sont des entraîneurs qui savaient que le maintien n’était pas un gros mot. Ils ont identifié l’enjeu unique du club : sortir de la zone de relégation. Et puis, ils ont su libérer les potentiels, notamment chez les jeunes mais aussi les cadres qui ne sont plus seuls." Mathieu Blin en convient, la renaissance du Stade français est passée par une simplification du jeu, tout en haussant les curseurs d’exigence. "Et puis, quand tu regardes les forces vives de ce groupe, reprend Didier Faugeron, passé il y a dix ans maintenant dans la maison rose, il n’y a pas photo, le Stade va s’en sortir. Avant, ce n’était pas possible car deux mondes s’opposaient. Aujourd’hui, tout le monde tire dans le même sens." Les prochaines échéances (Clermont, La Rochelle, Bayonne) devraient apporter quelques éléments de réponse à la réussite de l’opération sauvetage d’un monument en péril. Et Didier Faugeron d’oser un pari : "Dès samedi, Clermont devra se méfier. Même s’il manque quelques joueurs au Stade français, ce club a enclenché une dynamique positive ." 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir