Oyonnax - Biarritz : Les réactions d'après-match

  • Julien Audy - Biarritz Olympique
    Julien Audy - Biarritz Olympique Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Lors du match d'ouverture de la 18e journée de championnat, Oyonnax s'est imposé 31-22 contre le Biarritz Olympique. Une victoire qui permet aux joueurs du Haut-Bugey de recoller sur Grenoble et Perpignan avant leurs matchs de ce week-end contre respectivement Béziers et Mont-de-Marsan à l'extérieur. La défaite du BO fait mal à la tête des Basques. Ils pourraient voir rapidement revenir des concurrents directs pour la qualification aux phases finales de Pro D2. Voici les réactions d'après-match des acteurs de cette rencontre. 

Julien Audy (demi de mêlée Oyonnax)

"Nous avons vécu un début de match compliqué, mais c'est tellement de montrer que nous sommes capables de revenir dans le match. À partir de la 20ème minute nous sommes parvenus à inverser la pression et même à faire déjouer les Biarrots. Le groupe a montré sa force de caractère dans un match qui peut faire référence par rapport à ce que nous voulons mettre en place. Nous sommes en train de nous approprier notre projet de jeu".

Étienne Herjean (3ème ligne Oyonnax)

"Après les deux essais encaissés en début de match nous n'avons pas paniqué. Nous sommes restés lucides et nous avons su mettre la pression sur cette équipe. Nous inscrivons deux essais avant la pause, puis deux autres mais nous ne sommes pas parvenus à aller chercher ce bonus offensif que nous aurions aimé décrocher. C'est un regret, mais compte tenu de notre début de match il faut savoir se contenter de la victoire. Maintenant nous devrons apprendre à être constants durant 80 minutes."

Benoît Lazzarotto (ailier Biarritz)

"Nous avons réalisé une entame idéale. Nous voulions répondre dans l'agressivité et nous avons su le faire durant vingt minutes. Ensuite nous avons subi la réaction d'orgueil d'une équipe d'Oyonnax bien en place. L'essai signé en fin de match souligne notre état d'esprit. Nous ne lâcherons rien, mais il faudra encore progresser dans notre gestion des temps faibles. Quand Oyonnax a enchaîné, nous avons reculé. Nous repartons avec zéro point, mais dans le jeu produit il y a des points positifs."

Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir