Oyonnax en deux temps contre Biarritz

  • Aurélien Callandret (Oyonnax)
    Aurélien Callandret (Oyonnax) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Contraints à la poursuite après un départ manqué, les Oyomen ont ensuite inscrits quatre essais, deux pour recoller au score, deux autres pour assurer leur succès.

Le match

En encaissant deux essais en moins de vingt minutes, en se faisant prendre à son propre jeu par les Biarrots, Oyonnax s'est vite retrouvé face aux mauvais souvenirs laissés par la dernière visite des Basques à Mathon. La saison passée, Biarritz était venu s'imposer dans l'Ain et le 17 à 0 signé dans une entame idéale, en ajoutant une pénalité à deux essais des trois-quarts, semblait annoncer une issue comparable.

Oyonnax, sans s'affoler, trouva les ressources et les solutions pour renverser le match et répondre à son tour par un 17 à 0 laissant les deux équipes dos à dos à la pause. Sans relâcher son étreinte sur le jeu, l'équipe de l'Ain confirmait en début de seconde période en ajoutant deux autres essais.

Oyonnax chercha à faire mieux en courant après le bonus offensif, mais malgré le rythme et l'intensité proposés, cette quête demeura vaine et le mot de la fin revenait aux Biarrots auteurs d'un troisième essai qui ne pouvait suffire à leur offrir le bonus défensif.

Le tournant

Équilibrées dans le jeu, les vingt premières minutes avaient pourtant permis aux Biarrots, beaucoup plus pragmatiques, de s'octroyer un avantage conséquent de 17 points. "Nous nous sommes trop exposés, mais malgré le score nous sommes restés sereins en sachant inverser la pression" résume le demi de mêlée Julien Audy. Le choix fort fait par les joueurs de tenter une pénalité, réussie par Le Bourhis, plutôt que de jouer en touche pour courir après une éventuel essai, traduisait à lui seul cette force mentale qui constitua un atout majeur pour Oyonnax.  La marque enfin ouverte, Audy plaça son équipe dans le sens de la marche sur une sortie de mêlée en lançant Millet qui trouait la défense basque pour servir Ensor. Le match venait de basculer, même si Biarritz restait en tête à la marque jusqu'à ce qu'une autre mêlée amène peu avant la pause le second essai oyonnaxien pour rétablir la parité. Dans une seconde période dominée par les Oyonnaxiens une pénalité rapidement jouée par Audy, puis une interception de Callandret sur une tentative de passe sautée de Bernard amenaient deux autres essais.

Les meilleurs

À Oyonnax :  Millet, Audy, Callandret, Bordenave, Herjean

À Biarritz : Lucu, Armitage, Artru, Usarraga

Jean-Pierre Dunand
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?