Tout bénéfice pour Soyaux-Angoulême

  • Anthony Coletta (SAXV).
    Anthony Coletta (SAXV). Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

A domicile, Soyaux-Angoulême a renoué avec la victoire en s'imposant 35 à 16 face à Montauban et se relance dans la course infernale de la Pro D2. Face aux Sapiacains, les Angoumoisins ont mis tous les ingrédients nécessaires pour remporter ce duel au stade Chanzy, et plus, encore empocher le bonus offensif en fin de match. 

Dès l’entame de match, les Angoumoisins mettent la pression aux Montalbanais qui ne parviennent pas à sortir de leurs 40 mètres. L’essai Angoumoisin arrive rapidement et lance les hostilités de la meilleure des manières pour les Charentais grâce à Coletta (5-0, 3). Montauban marque le pas, souffre et concède un deuxième essai dans la foulée. Le jeu au pied d’Etcheverry est parfait, Lafitte file aplatir, Jones transforme (12-0, 10). Montauban tente de stopper l’hémorragie et parvient à débloquer son compteur de points grâce à une pénalité de Bosviel (12-3, 14). Jones lui répond du tac o tac face aux perches (15-3, 24). Montauban ne parvient pas à prendre à mal la défense Angoumoisine et se contente donc du pied de Bosviel pour rester au contact (15-6, 28). Puis, peu avant la demi-heure de jeu, clairement au-dessus dans ce match le SA XV va se chercher un troisième essai grâce à Jones qui transforme (22-6). Bosviel inscrit une troisième pénalité juste avant la pause (22-9, 40+1). Dans le second acte, les débats s’équilibrent mais sur une offrande de l’ancien Angoumoisin Sitauti, Bosviel redonne espoir aux siens. D’autant qu’il transforme (22-16). Réduit à 13 après les cartons jaunes de Witt et Halavatau, Soyaux-Angoulême fait le dos rond, Jones enquille deux nouvelles pénalités au pied histoire de conforter le succès du SA XV. Puis les Charentais se mettent en quête du point de bonus offensif et sont récompensés au-delà de la sirène grâce à Halavatau (35-16).

Le tournant

Après deux revers pour lancer l’année 2020 face aux deux relégués de Top 14, Perpignan à Chanzy (20-23) puis à Grenoble (30-8), le SA XV se devait de réagir à domicile face aux Montalbanais. Mais, sous pression il n’est jamais simple de développer son jeu. Et pourtant dès l’entame de rencontre les Angoumoisins récupèrent une touche consécutive au lancement de jeu. Le lancer charentais est perdu, mais rapidement, Soyaux-Angoulême reprend la possession et lance une longue phase de jeu qui file dans la largeur jusqu’au capitaine Coletta qui file aplatir. Cette première réalisation a le mérite de totalement libérer les Charentais. Un essai express qui conforte la volonté d’Adrien Buononato qui avait prévenu ses joueurs cette semaine « il ne faut pas les laisser espérer ».

L’action

Alors qu’elle est souvent pointée du doigt depuis le début de la saison, la touche Angoumoisine a été performante lors de cette rencontre face à Montauban. Comme un symbole c’est sur ce type de lancement de jeu que les Charentais ont été chercher le bonus offensif. D’un coup de pied impeccable, Péhau trouve une touche dans les 22 mètres Montalbanais sur la sirène. Le lancer en fond d’alignement est idéalement cueilli, derrière, Jones, Ayestaran, Witt et Coletta multiplient les séquences pour user les joueurs de Montauban jusqu’à la libération pour Halavatau lequel file aplatir pour libérer Chanzy au bout du bout.

Les meilleurs

Soyaux-Angoulême : Jones, Aveï, Nabou, Nicolas et Lafitte.

Montauban : Sitauti, Sousa et Bosviel.

Par Dorian Bercheny
Voir les commentaires
Réagir