• Burdiashvili, pilier de Graulhet, décède sur la route
    Burdiashvili, pilier de Graulhet, décède sur la route La Dêpèche du Midi / Marie-Pierre Volle / La Dêpèche du Midi
Publié le / Modifié le
Carnet noir

Burdiashvili, pilier de Graulhet, décède sur la route

À quelques heures du derby de Fédérale 1 qui devait opposer Graulhet à Lavaur sur la pelouse de Noël-Pélissou, une chape de plomb et de tristesse s’est abattue sur Graulhet avec le décès, dimanche matin, du pilier géorgien de 28 ans Beka Butiashvili, survenu dans un accident de la route alors qu’il se rendait au stade pour effectuer le traditionnel réveil musculaire d’avant-match.

Le derby du Tarn et le match des espoirs qui devait se tenir en lever de rideau ont été bien sûr annulés. Éric Montels, l’un des coprésident du club et père de Jules le capitaine du SCG, exprime la tristesse du club mégissiers : « C’est un très gros coup dur pour tout le club, nous sommes tous profondément abattus. Un accident de voiture, s’est toujours injuste et on n’est jamais préparés à recevoir une si mauvaise nouvelle. Ses copains l’attendaient, ce dimanche matin, sur le terrain d’entraînement. Tout le monde était étonné de son absence, lui qui était si ponctuel. Son téléphone sonnait dans le vide… » Ironie du sort, c’est Philippe Oro, l’entraîneur des trois-quarts graulhétois, qui fut le premier sur les lieux de l’accident, « qui n’a pas reconnu la voiture et qui a appelé les secours » sans savoir que son joueur était impliqué.

Passé notamment par Carcassonne en Pro D2, Beka Burdiashvili avait connu une première aventure avec Graulhet entre 2014 et 2015 avant de partir tenter l’aventure à La Seyne sur Mer, une écurie ambitieuse de Fédérale 1. Revenu à Graulhet l’été dernier, le joueur était un des cadres de l’équipe fanion qui lutte pour sa survie dans la poule 3 de Fédérale 1. Blessé depuis quelques temps, il devait effectuer son retour sur les terrains ce dimanche. Le sort ne lui en a pas laissé le temps. à sa famille et ses proches, à son club et à ses coéquipiers, Midi Olympique adresse ses plus sincères condoléances.

La cagnotte Leetchi

Voir les commentaires
Réagir