• Valentine Lothoz fait partie des internationales qui manquent aux Rennaises. Jouera t-elle à la reprise ?
    Valentine Lothoz fait partie des internationales qui manquent aux Rennaises. Jouera t-elle à la reprise ? DR / DR
Publié le / Modifié le
Féminines

Rennes : la variable des septistes

Les Bretonnes joueront leur qualification à la reprise. Avec ou sans leurs internationales à 7.

En tant que "fournisseuses historiques" de l’équipe de France de rugby à VII, les Rennaises se sont habituées aux absences récurrentes de leurs internationales, mais selon les saisons, ces absences sont toujours plus ou moins pesantes. Cette année, les quatre membres de l’équipe de France, dont trois se sont envolées la semaine dernière pour la tournée vers la Nouvelle Zélande et l’Australie - Yolaine Yengo, Valentine Lotoz, Caroline Drouin - semblent leur avoir beaucoup manqué. Toutes les quatre n’ont participé qu’à une seule rencontre, la première, que les Bretonnes avaient remportée contre les Lilloises avec le bonus offensif (36-0). Depuis, les quatre "bleues" sont à Marcoussis. Et sans elles, leurs partenaires ont enchaîné des gros revers et des petits succès, qui les ont bloquées à la cinquième place de leur groupe. "C’est une année de qualification pour les JO et nous savions que tous les clubs ne pourraient pas disposer de ces joueuses. Nous avons travaillé dans l’optique de devoir nous en passer, tout en sachant que ce serait une année forcément difficile. Nous avions déjà subi deux départs importants et complètement inattendus avant le démarrage de la saison ", explique l’entraîneur Vincent Bréhonnet.

Présentes contre Blagnac

Si bien que les quarts de finaliste de la saison dernière, battues de peu à Ernest-Wallon par Toulouse, ont un peu rétrogradé dans la hiérarchie en perdant un peu de leur aisance. Leur position de "qualifiables" est devenue délicate. Elles joueront leur départ en quart de finale à la reprise du championnat par deux déplacements à Lyon (6e) et Bordeaux (VIIe), avant de recevoir Blagnac (2e). Avec ou sans les internationales de rugby à VII ? L’entraîneur de l’équipe de France David Courteix a pris l’habitude d’autoriser les joueuses non sélectionnées à rejoindre leurs clubs. à la reprise, l’équipe de France sera au tournoi de Hong Kong. "Comme à chaque fois, on attendra de savoir si les filles seront sélectionnées avant d’imaginer la préparation de la rencontre", explique Vincent Bréhonnet. Le 12 avril, pour recevoir Blagnac, le week-end sera libre de toute fenêtre internationale. Les Bretonnes auront donc deux déplacements à gérer contre leurs voisines de tableau, avant d’être réellement certaines de pouvoir profiter de toutes leurs forces vices, qui composent l’essentiel de leur ligne de trois-quarts. La polyvalente Jade Lespescq, les centres Yolen Yago et Valentine Lotoz, et l’ouvreuse Caroline Drouin, forment une ossature offensive dont les Bretonnes se passent difficilement.

Guillaume Cyprien
Voir les commentaires
Réagir