• Jordan Joseph : un guide évident
    Jordan Joseph : un guide évident Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Tournoi des 6 Nations U20

Joseph : un guide évident

Troisième ligne des Bleuets et double champion du monde, Jordan Joseph sera capitaine ce samedi à Grenoble contre l'Angleterre.

Avec deux titres de champions de monde des moins de 20 ans, Jordan Joseph était un candidat naturel au rôle de capitaine. Car le troisième ligne du Racing 92 fait toujours partie de cette équipe de France des moins de 20 ans alors que son nom nous paraît maintenant familier. Joseph est toujours un phénomène et il peut maintenant se targuer d’avoir une certaine expérience sur la scène internationale avec quatorze matchs disputés avec les Bleuets. Il sera donc un guide pour sa génération, lui qui devrait disputer, sauf blessure ou convocation chez les Bleus pour la tournée d’été, un troisième championnat du monde avant même de célébrer son vingtième anniversaire le 30 juillet prochain. Il sera donc chargé de montrer la voie, tout du moins pour ce premier match face à l’Angleterre, qui sera un grand saut dans l’inconnue pour la majeure partie du groupe. "Jordan fait partie d’un groupe de leaders que nous avons identifié, explique le manager Philippe Boher. Mais il n’est pas encore écrit qu’il conserve ce statut pendant toute la compétition. Nous avons un groupe de 34 joueurs et nous voulons essayer plusieurs options car ce Tournoi des 6 Nations doit aussi nous servir à préparer la Coupe du monde."

Cette promotion est surtout l’occasion de rappeler que Jordan Joseph est toujours une attraction du rugby français, alors que l’on peut déjà trouver des montages de ses meilleurs actions sur internet. Et si certains pouvaient penser que son ascension serait plus rapide, il ne faut pas oublier que son début de saison a été contrarié par une blessure au genou gauche qui l’a éloigné des terrains pendant trois mois. Touché face au Stade toulousain dès le 8 septembre alors qu’il fêtait sa deuxième titularisation en trois journées, il avait dû patienter jusqu’au 13 décembre pour faire son retour à la compétition lors du match de Coupe d’Europe face aux Ospreys. Depuis, il gagne progressivement du temps de jeu dans son club avec trois entrées en jeu en Top 14. Reste à savoir s’il est capabler de disputer un match entier. L’encadrement de l’équipe de France des moins de 20 ans espère obtenir une réponse positive dès ce samedi. Car généralement quand Joseph va (tout droit), la France va.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir