Vannes à la relance !

  • Schalk Hugo (Vannes) contre Colomiers
    Schalk Hugo (Vannes) contre Colomiers Icon Sport - Icon Sport
Publié le

La belle série de trois victoires consécutives a tourné court à Colomiers lors du dernier acte. Compteur remis à zéro, le RCV entend bien en embrayer sur une autre série.

La défaite à Colomiers n’a pas entamé, loin s’en faut le moral d’un XV vannetais, dont l’envie de repartir de plus belle vers la qualification, est palpable. Mis au compte des profits et pertes de la saison, l’échec sur le sol d’une solide formation columérine devenue leader quelques heures, a été pris, avec à la fois un certain fatalisme et une dose de philosophie. Les Vannetais avaient parfaitement conscience - et ceci vaut pour les autres expéditions futures jusqu’à la fin de l’exercice - qu’ils ne gagneront pas tout. Reste que dans tout cela ils n’ont perdu qu’une seule place au classement. Et comme le disait dernièrement l’entraîneur vannetais Jean-Noël Spitzer, "il faut que l’on reste à portée de cette sixième place qualificative". Aujourd’hui septième, ces derniers ont à nouveau la possibilité d’intégrer ce club huppé des équipes du top 6.

D’autant, qu’outre le fait de recevoir huit fois pour six déplacements d’ici mi-mai, d’intéressantes perspectives s’ouvrent pour le XV breton.

Un calendrier rempli d’opportunités

D’abord et à très court terme, de retrouver ce top 6 qui découlerait en principe de facto d’une victoire sur Aix-en-Provence ce vendredi. Ensuite la réception de Biarritz, le déplacement à Aurillac, la venue à la Rabine de Valence-Romans, constituent autant d’opportunités intéressantes, sans parler à plus long terme de la venue de Montauban, de Rouen. Mais dans l’immédiat, c’est une équipe de Provence Rugby qui s’invite à la Rabine. Celle-là même qui avait infligé une correction aux Vannetais au match aller. "Nous avions pris la soupe et une bonne branlée au match aller et cette équipe doit inspirer chez nous de la méfiance, explique Rémi Picquette le deuxième ligne du RCV. Provence Rugby reste une très bonne équipe, avec de bonnes individualités. Il ne faut surtout pas la prendre avec légèreté. C’est une équipe qui peut nous surprendre si nous ne sommes pas vigilants" ajoute ce dernier. Christopher Hilsenbeck qui, fera son retour à l’ouverture, reste dans la même analyse que son camarade. "Tout n’a pas été à jeter au chien à Colomiers. Mais on doit se projeter sur Provence Rugby qui doit cultiver un esprit revanchard de son match perdu dernièrement à domicile contre Mont-de-Marsan. Son maintien n’est pas encore assuré et après son bon début de championnat doit être un peu vexé de sa treizième place au classement." Au collectif vannetais alors de ne pas tomber dans le piège de la facilité.

Didier Le Pallec
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?