Laborieux Montois

  • Remi Tales (Mont-de-Marsan)
    Remi Tales (Mont-de-Marsan) Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Les Jaune et Noir ont eu toutes les peines du monde à se défaire de Cantaliens accrocheurs.

Le match

Dans une rencontre qui a peiné à se lancer, ce sont tout de même les Montois qui ont su, par quelques accélérations, prendre les devants en première période. Une première action de Rémi Talès libérait Nacanai Wakaya qui se faisait reprendre juste avant la ligne, avant que l’ouvreur montois, sur un côté fermé, permette de nouveau au centre fidjien de transpercer la défense aurillacoise. Cette fois, Wakaya retrouvait à l’intérieur Maxime Marty qui finissait entre les poteaux. Avec les deux pénalités de Léo Cloy, et malgré la réponse de Anderson Neisen juste avant la pause, les Landais semblaient avoir fait le plus dur. Mais à la surprise générale, ce sont les Cantalous qui inscrivaient un essai en début de seconde période, pour revenir à trois points. Ils écopaient en suivant d’un carton rouge, puis d’un jaune dans la foulée. Bizarrement, les Montois n’en profitaient pas vraiment, et devaient même attendre la 61ème minute pour se détacher de nouveau, grâce à un magnifique essai de Yoann Laousse- Azpiazu. Il restait 20 minutes pour aller chercher un bonus offensif en supériorité numérique, mais trop d’approximations les en empêchaient. Et au contraire, sur une dernière offensive des locaux, l’ailier Adriaan Coertzen surgissait pour intercepter et filer entre les poteaux inscrire un doublé qui offrait un point très important à son équipe.

Le fait du match

On n’a pas reconnu le pack conquérant qui avait dominé les Catalans dimanche dernier sur cette même pelouse. Les avants montois ont cette fois souffert en conquête directe et n’ont pas été très efficaces dans les rucks. Quasiment pas de ballons gagnés au sol, une mêlé chahutée, quelques munitions importantes égarées dans les airs, peut-être le combat de la semaine dernière avait-il laissé des traces. Toujours est-il que le niveau d’agressivité n’étant pas le même, le jeu landais a peiné à se mettre en place.

L'action du match

C’est le premier essai montois. Dans une séquence entamée un peu plus tôt, Rémi Talès enchaînait côté fermé, partait en travers, feintait une première croisée avec Adrien Séguret, avant de croiser pour de bon cette fois dans la foulée avec Nacani Wakaya qui déchirait le rideau aurillacois et voyait arriver à son intérieur comme un bolide son ailier Maxime Marty qui s’en allait aplatir sans opposition entre les poteaux.

L'homme du match

Dans un match brouillon et haché, les Montois peuvent remercier leur capitaine qui a su mettre sur orbite Nacani Wakaya pour le premier essai et Yoann Laousse-Azpiazu pour le second. On n’oubliera pas non plus un off load magique en première période qui aurait pu amener un autre essai, et une grosse activité défensive. C’est confirmé, Rémi Talès est de retour à son meilleur niveau.

Les meilleurs

À Mont-de-Marsan : Laousse-Azpiazu, Marty, Talès, Damiani, Muzzio

À Aurillac : Coertzen, Mc Phee, Boisset, Roussel, Hézard

Pierre Baylet
Voir les commentaires
Réagir