• Pro D2 - L'équipe de Grenoble contre Oyonnax
    Pro D2 - L'équipe de Grenoble contre Oyonnax Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Grenoble dévoile des recrues et son projet

Lors d’une conférence de presse organisée jeudi dernier, le FCG a levé le voile sur son avenir. Les dirigeants ont officialisé plusieurs recrues et prolongations de contrats pour la saison prochaine. Sur le triangle d’arrière, les départs de Bastien Guillemin, Raymond Rhule et Gaëtan Germain vont ainsi être compensés numériquement par les arrivées de Karim Qadiri (24 ans), Timoci Nagusa (32 ans) et Jonathan Bousquet (31 ans). La saison prochaine, Grenoble aura un effectif de 37 à 38 éléments — contre 45 aujourd’hui — dont 32 sont déjà présents cette année : l’arrière Ange Capuozzo (20 ans), l’ailier Lucas Dupont (29 ans), le pilier Élie Églaine (19 ans) et le demi de mêlée Jérémy Valençot (22 ans) sont désormais liés jusqu’en 2022 quand le talonneur Lilian Rossi (21 ans), le troisième ligne Thibaut Martel (21 ans) et l’ouvreur Corentin Glenat sont engagés jusqu’en 2023. Par ailleurs, le FCG a annoncé une nouvelle organisation avec la mise en place en place d’un comité stratégique avec sept membres (quatre de la SASP et trois de l’association). David Dussert fera le lien entre ce comité, la direction sportive, incarnée par Franck Corrihons et Stéphane Glas, et la gouvernance. Au niveau des infrastructures, la question du stade des Alpes a été abordée. Confiée à la société Sogestal par la Métropole de Grenoble, sa gestion va changer au 31 octobre. Le club de football de Grenoble, le GF38 (Ligue 2), et le FCG devraient en être les nouveaux gestionnaires. "On a une opportunité de s’associer avec le GF38 pour gérer le stade des Alpes et on espère très rapidement concrétiser avec la Métropole, explique Laurent Pelissier. […] Avoir la gestion du stade permettrait de nous projeter à plus long terme et d’investir pour améliorer l’accueil de notre public." Si cela se concrétise, cela apporterait des revenus supplémentaires au FCG. Un club qui, économiquement, est "aujourd’hui à l’équilibre", indique Nicolas Cuynat, le nouveau président du Directoire.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir