Les cadors au rendez-vous

  • Top League 2020 Section 3 Kobe Steel Kobelco Steelers 35-29 Suntory Sangorias
    Top League 2020 Section 3 Kobe Steel Kobelco Steelers 35-29 Suntory Sangorias JRFU - H. Nagaoka
Publié le

Pour cette 4e journée, l’engouement pour le rugby ne faiblit pas dans l’empire du Soleil-Levant : audiences en hausse, stades pleins, supporters jeunes et nombreux, la Top League surfe sur l’effet Coupe du monde et les cadors du championnat sont déjà au rendez-vous : les Brave Lupus de Michael Leitch sont toujours invaincus.

Samedi, ils n’ont eu aucun mal à s’imposer sur la pelouse des Mitsubishi Dynaboars, derniers du championnat. Les Brave Lupus pourront toutefois regretter d’avoir encaissé pas moins de quatre essais par une équipe aussi faible. Idem pour les Toyota Verblitz de la révélation du Mondial, le troisième ligne Kazuki Himeno, vainqueurs par huit essais à quatre des Honda Heat du pilier Ji-won Koo et de l’ailier Lomano Lemeki des Brave Blossoms, ainsi que du deuxième ligne sud-africain RG Snyman.

Les Suntory Sungoliaths se sont montrés plus sérieux en défense en n’encaissant que deux essais par les Nec Green Rockets qu’ils ont largement vaincus (40-14). Le futur ailier clermontois Kotaro Matsushima s’est illustré par un essai, tandis que son homologue néo-zélandais Tevita Li, recruté aux Highlanders à l’intersaison, a signé un triplé. L’ouvreur Matt Giteau a aussi passé cinq transformations.

La leçon des Steelers

La journée de dimanche a vu deux cartons : celui des Kubota Spears de Duane Vermeulen sur la pelouse des Munakata Sanix Blues (34-0) et celui encore plus conséquent des Kobelco Steelers de Dan Carter, Brodie Retallick et Timothy Lafaele contre les Red Hurricanes (97-0). Un festival de quinze essais, dont un quintuplé du numéro 8 tonguien Taumua Naeata.

La journée fut enfin conclue par deux victoires à l’extérieur : celle des Shining Arcs chez les Black Rams et celle des Panasonic Wildknights chez les Canon Eagles. Grâce à cette victoire bonifiée, les Wildknights de Sam Whitelock et David Pocock prennent la tête du championnat.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?