• Pro D2 - Jules Soulan (Colomiers) contre Aurillac
    Pro D2 - Jules Soulan (Colomiers) contre Aurillac Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Réalisme columérin

L’USCO reste invaincu mais a tremblé, faceà un adversaire qui méritait un tout autre résultat.

Huitième succès consécutif pour Colomiers acquis dans la douleur face à une équipe locale qui aura dominé dans de nombreux secteurs. Des Columérins heureux de s’en tirer à bon compte, comme le confiait Julien Sarraute à l’issue du match : "C’est une victoire tirée par les cheveux. On s’attendait à un match compliqué. Nous n’avons pas pu mettre en place notre plan de jeu. On est conscient que cette victoire est chanceuse. Nous avons réalisé un match approximatif et nous avons été dominés sur la production rugbystique. Un tel match se joue sur des détails. Nous avons eu cette chance qui accompagne les équipes en réussite." Et de souligner l’indiscipline qui aurait pu coûter cher à ses hommes (15 pénalités en première mi-temps) "car nous avons été dominés dans le combat et en conquête." En effet, mis à part une occasion d’essai emmenée par Thomas Girard et annihilée par un en-avant, Colomiers s’en remettait à son buteur Jules Soulan.

Le 100 % de Jules Soulan

Le demi d’ouverture columérin aura joué un rôle primordial dans le succès de son équipe par une efficacité redoutable réalisant un 100 % dans les pénalités. Il aura permis à Colomiers de se sortir de quelques situations compliquées grâce à la longueur de son jeu au pied. Il n’hésita pas non plus à mettre le bleu de chauffe à l’image de ses coéquipiers où en fin de première période, il fallait défendre sur la ligne plusieurs minutes pour stopper les vagues déferlantes des Damiers.

En deuxième période les Columérins sortirent la tête de l’eau et réussirent grâce à une conquête plus stable à contenir les locaux. Ils profitaient avec réalisme des rares opportunités qui se présentèrent à eux. Le capitaine Aurélien Béco reconnaissait la qualité des Drômois : "On savait que nos adversaires allaient mettre de l’engagement. On s’attendait à un combat de tous les instants et ce fut le cas. En seconde période, notre conquête a été plus performante et nous nous sommes montrés réalistes. Nous avons su contenir avec plus de consistance nos adversaires." Et de rajouter : "La saison dernière nous étions dans la même position que Valence-Romans. C’est une équipe qui a de la qualité, du cœur et du courage. Ils ont des atouts à faire valoir. Ils l’ont prouvé aujourd’hui."

Denis Ravanello
Voir les commentaires
Réagir