• Bilel Taieb (Oyonnax) contre Montauban
    Bilel Taieb (Oyonnax) contre Montauban Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Pro D2

Un coup pour rien pour Oyonnax

Malgré une équipe compétitive, l’USO a perdu ce match, peut-être par manque d’initiatives.

"Quand en supériorité numérique ils prennent les trois points plutôt que la mêlée, cela m’a mis en confiance, confesse le Montalbanais Jean Sousa. Peut-être qu’ils nous redoutaient…" Quand cela étonne même les acteurs, il y a quelque chose qui cloche. Pourquoi Oyonnax, dont le staff a décidé d’aligner une très belle équipe, a décidé de jouer la carte de l’occupation ? La vitesse d’exécution de ses joueurs aurait pu faire des différences si la ligne de trois-quarts avait eu ne serait-ce qu’un seul bon ballon à exploiter. Le manager du Haut-Bugey est apparu extrêmement contrarié après la rencontre : "Il n’y a rien de positif à retenir aujourd’hui. On n’est jamais parvenu à mettre la pression, chez eux. à l’extérieur, il faut être bien au-dessus de l’adversaire pour gagner le match."

Une confiance à retrouver

Le pilier Adrien Bordenave, conscient des manques de son pack, y voyait surtout un défaut de confiance : "Ne prendre aucun point c’est très frustrant. Comme à Aix, il faut trouver ce déclic en 2020 pour repartir et recoller sur le trio de tête grâce à la confiance et le rebond favorable, qui arrivent avec l’enchaînement des victoires." Pas de panique, les Oyomen recevront à deux reprises (Rouen et Béziers) avant un joli test à Colomiers.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir