• Mark  Nawaqanitawase
    Mark Nawaqanitawase Rugby AU Media/Stuart Walmsley / Rugby AU Media/Stuart Walmsley
Publié le / Modifié le
Super Rugby

Nawaqanitawase : il faudra apprendre à prononcer son nom

Ce débutant a marqué les esprits avec un doublé face aux Crusaders. 

L’intersaison a été particulièrement studieuse pour les Waratahs. Il fallait combler les trous laissés par les départs (forcés ou volontaires) d’un certain nombre de cadres de l’équipe, notamment Folau et Rona dans le trio de fond de terrain. Les Waratahs n’ont alors pas hésité à se tourner vers les moins de 20 ans, vice-champions du monde en Argentine. Et parmi leurs choix, un ailier d’un mètre quatre-vingt-dix au nom cauchemardesque pour les commentateurs : Mark Nawaqanitawase.
Il est né à Sydney d’un père fidjien, d’où ce patronyme. Nawaqanitawase n’a émergé que très récemment sur la scène du rugby australien. Il manqua les sélections scolaires et a dû gravir les échelons via le programme de développement mis en place par la Fédération de la Nouvelle-Galles-du-Sud.

En mai 2019, il intégra le groupe des moins de 20 ans pour la Coupe du monde en Argentine, se faisant une place de titulaire en inscrivant essais sur essais. Son passage en NRC, le championnat national australien, avec NSW Country Eagles, lui a permis d’asseoir sa réputation montante et de signer un contrat avec les Waratahs. Il a fait des débuts très remarqués pour son premier match contre les Crusaders, inscrivant deux essais dont un essai de funambule à la 53e minute avant d’intercepter un ballon sur la ligne médiane pour aller marquer l’essai qui redonnait espoir aux Waratahs. Son potentiel athlétique, sa vitesse et sa solidité ne sont pas sans rappeler un certain Israel Folau qu’il pourrait très rapidement, faire oublier. 

Digest

  • Pays : Australie
  • Né le 11 septembre 2000
  • Taille : 1,90m
  • Poids : 96kg
  • Match : 1 dont 1 titularisation
  • Sélections : 0
Jacques Broquet
Voir les commentaires
Réagir