Objectif bonus ?

  • Tournoi des 6 Nations 2020 - Pour Charles Ollivon et Vincent Rattez, le chantier du jeu reste à mener
    Tournoi des 6 Nations 2020 - Pour Charles Ollivon et Vincent Rattez, le chantier du jeu reste à mener Midi Olympique / Patrick Derewiany / Midi Olympique / Patrick Derewiany
Publié le / Mis à jour le

Les Bleus l’assurent, leurs seuls objectifs concernent la mise en place de leur jeu mais,à l’image des anglais dimanche dernier, les bonus ne sont pas à galvauder.

Le succès inaugural sur l’Angleterre a fait naître les rêves les plus fous. Une victoire finale du XV de France dans le Tournoi des 6 Nations, voilà ce à quoi tout le monde pense, sans franchement oser le dire, les traumatismes passés étant probablement encore trop lourds à assumer. à croire aussi que le sujet est tabou. Depuis dimanche soir, l’objectif est pourtant légitime, l’espoir immense. Allez donc demander aux gamins de moins de dix ans peuplant les écoles de rugby ce qu’ils en pensent. Les Bleus sur la première marche du podium, ils n’ont jamais connu ça, la dernière victoire française dans le Tournoi datant de 2010. "Nous voulons gagner des matchs très vite", n’ont cessé de répéter Fabien Galthié et Raphaël Ibanez. Mission accomplie lors du premier grâce à une défense remarquable. Désormais, place à l’Italie, lourdement battue (42-0) au pays de Galles. Autant dire que l’attaque française aura probablement ses aises pour se mettre en évidence. Pour remporter le Tournoi des 6 Nations, le jeu des bonus pourrait avoir son importance. En témoigne la décision du capitaine Owen Farrell dimanche dernier en toute fin de rencontre de tenter la pénalité permettant à son équipe d’accrocher le point de bonus défensif. Sait-on jamais… Force est donc de s’interroger : ce XV de France ambitionne-t-il d’inscrire dimanche quatre essais, synonyme de point de bonus offensif ? "Franchement, nous n’en avons absolument pas parlé, jure le demi d’ouverture Romain Ntamack. Nous nous sommes simplement fixés des objectifs de jeu." Et Laurent Labit, l’entraîneur du jeu offensif de préciser : "Nous avons des objectifs sur nos "process". Si ces objectifs sont atteints, le résultat sera là. Pas la peine de parler du bonus offensif."

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir