• Quatrième de la poule 6 de Troisième-Quatrième Séries d’Occitanie, les Toulousains du Tac visent encore plus haut. Il reste quatre matchs.
    Quatrième de la poule 6 de Troisième-Quatrième Séries d’Occitanie, les Toulousains du Tac visent encore plus haut. Il reste quatre matchs. DR / DR
Publié le / Modifié le
Amateurs

Objectif qualification pour Toulouse AC-Lafourgette

Avec un effectif limité, le groupe senior de Toulouse AC-Lafourgette vise une qualification. à quatre rencontres de la fin de la phase de classement, le TAC est maître de son destin.

Toulouse est le pays de cocagne du ballon ovale. L’image est flatteuse mais la réalité est tout autre. Dans certains clubs intra-muros, la vie sportive n’est pas forcément un long fleuve tranquille à l’image du Toulouse AC, un des clubs les plus anciens de la Ville rose. Dans le quartier de Lafourguette, où il loge depuis soixante-quatorze ans, il maintient cette passion et cette flamme ovale au sein du dernier échelon de la Ligue Occitanie.

La structure ne roule pas sur l’or, possède une petite école de rugby ainsi qu’une poignée de dirigeants et un effectif senior limité. Malgré ces difficultés, l’équipe fanion réalise une saison très acceptable sur le plan sportif. Dans une poule à dominante tarnaise et tarn-et-garonnaise, le groupe, entraîné par Jean-Luc Péteil et Éric Reveillé, occupe une brillante troisième place.

Seize joueurs à la reprise

à quatre tours de la fin de la phase qualificative, il peut espérer disputer aussi bien la phase éliminatoire de Troisième Série que celle de Quatrième Série. "Nous sommes dans une poule très homogène, résume Éric Réveillé. Du premier au dernier, l’écart est très faible. Mon équipe a été capable de s’imposer trois fois à l’extérieur. En revanche, à la maison, face à Septfonds, avant-dernier, elle s’est inclinée (12-18). Pour cette fin de championnat, nous avons pour objectif de terminer à la première ou deuxième place pour disputer le championnat de Troisième Série. Mais si nous sommes reversés en Quatrième Série, nous ne ferons pas la fine bouche."

En effet, les dirigeants et membres de l’encadrement ont de bonnes raisons de ne pas faire la fine bouche. En tout de début de saison, seuls seize joueurs composaient l’effectif. "Lors de la reprise des entraînements, ajoute Éric Réveillé, nous étions un peu inquiets. Petit à petit, nous avons récupéré des joueurs venus de tous les horizons, de tous les niveaux. Des Corréziens, un Nantais, des Limougeauds. Cela dit, l’effectif reste limité avec seulement trente joueurs. Mais ce groupe est merveilleux, généreux et fonctionne à l’affectif. En tant qu’entraîneur, c’est un privilège d’avoir des gars aussi sympathiques. Si nous parvenons à nous qualifier, je pense que nous pouvons vivre une belle aventure humaine et sportive."

Un beau parcours sportif au printemps : voilà qui redonnerait un coup de jeunes aux anciens qui avaient mené le club en Deuxième division dans les années 50 et 60. Une époque révolue qui fait la force de ce club attachant et atypique, qui fêtera l’année prochaine les 75 ans de ses débuts sportifs officiels.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir