• Israel Folau, qui a signé aux Dragons Catalans récemment, signera son retour à la compétition contre Castleford
    Israel Folau, qui a signé aux Dragons Catalans récemment, signera son retour à la compétition contre Castleford SwPix / Icon Sport / SwPix / Icon Sport / SwPix / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Rugby à XIII

Folau de retour face à Castleford

La star des deux rugby, Israel Folau signera samedi son retour à la compétition et à XIII, à l’occasion de la venue de Castleford.

C’est une véritable tempête médiatique qui s’abat sur et autour des Dragons catalans, depuis treize jours. L’ancien Wallaby, la star australienne, de 30 ans, Israel Folau, a rejoint Perpignan et la Super League pour dix mois. Rappelons, que "Izzy" Folau a débuté sa carrière en NRL à l’âge de 17 ans, sous les couleurs de Melbourne. Il quitte le XIII après quatre années couronnées de succès en NRL, durant lesquelles il a inscrit 73 essais en 91 matchs. Après un passage de deux saisons par l’Australian Rules (AFL), il change à nouveau de code et s’engage avec le club de rugby à XV des Waratahs en 2013. Il fait également ses débuts internationaux avec l’Australie et est élu joueur de l’année des Wallabies à trois reprises (un record) en 2014, 2015 et 2017. Il est aujourd’hui encore le quatrième marqueur d’essais de tous les temps, sous le maillot de l’équipe nationale d’Australie avec 37 essais en 73 tests-matchs. Il est aussi devenu en 2019 le meilleur marqueur d’essais de l’histoire du Super Rugby.

Ménagé depuis son arrivée

Mais la polémique est arrivée en avril 2019, lorsqu’il a posté un message homophobe sur son compte Instagram. Fervent chrétien évangéliste, Folau a été sanctionné par sa Fédération, avant que cette dernière ne s’excuse publiquement et lui verse près de 3 millions d’euros de dédommagement afin d’éviter le procès.

Son arrivée a donc alimenté une polémique qui a obligé les Dragons à préserver leur dernière recrue. Arrivé en toute discrétion dimanche dernier, Israel Folau s’est entraîné mercredi et vendredi avec ses nouveaux coéquipiers. "C’est certainement le plus gros challenge de sa carrière qui se présente à lui, celui de revenir dans un sport qu’il a connu il y a dix ans et qui a évolué et celui de retrouver le terrain après dix mois sans compétition", a résumé son entraîneur, Steve McNamara. Pas de conférence de presse officielle non plus la semaine dernière, malgré près d’un centaine de demandes, venues de France, d’Angleterre et d’Australie. Le club a géré lui-même sa communication en diffusant sa propre interview de Folau et du président Bernard Guasch.

Ménagé, Folau n’a pas pris part au déplacement des Dragons, hier à Wakefield, enchaînant trois jours de spécifique et de physique à Gilbert-Brutus (samedi, dimanche et lundi), dans le but d’être prêt dès samedi avec la réception de Castleford. Athlétique, prêt à retrouver la compétition et à faire parler de lui, à nouveau sur les terrains, Israel Folau est dans la place et sa première en Super League sous les couleurs des Dragons catalans attirera samedi, à coup sûr les amoureux des deux rugbys.

Bruno Onteniente
Voir les commentaires
Réagir