Béziers de justesse contre Aurillac

  • Adrien LATORRE (Béziers).
    Adrien LATORRE (Béziers). Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Les Hérautais ont décroché leur première victoire à domicile depuis deux mois.

Le match : dernier quart d'heure décisif

Béziers pour une deuxième victoire consécutive, Aurillac pour un deuxième succès à l’extérieur. Un match important, enfin, dans la lutte pour le maintien. Après son succès sur la pelouse de Rouen, au terme du bloc précédent, l’ASBH voulait retrouver des couleurs à domicile, là où les « Rouge et Bleu » n’ont plus gagné depuis deux mois. Première période assez triste, où aucun essai n’est inscrit. Béziers est maladroit, les Héraultais ne se trouvent pas derrière une touche catastrophique et une indiscipline toujours aussi présente. En face, les Cantaliens n’ont pas à forcer pour prendre l’avantage au score. Alors que Jérôme Porical connaît deux échecs face aux perches, Anderson Neisen concrétise. Le Stade mène 6-0 à la pause. De retour des vestiaires, Béziers va légèrement mieux et débloque son compteur par Adrien Latorre, mais Aurillac continue sur sa lancée, avec deux nouvelles pénalités de Neisen autour de l’heure de jeu. C’est le moment que choisit Kelly Meafua pour planter le premier essai du match (64e). Au pied du mur, Béziers passe un 13-0 à son adversaire dans le dernier quart d’heure et arrache un succès dans la douleur. Cinquième bonus défensif pour Aurillac à l’extérieur cette saison. Les Cantaliens peuvent nourrir de gros regrets.

 

Le fait marquant : Meafua libère Béziers

Il a inscrit le seul essai de la rencontre. Entré au cours de la seconde période, Kelly Meafua a libéré les siens peu après l’heure de jeu. Au terme d’une longue séquence, et de pick-and-go à répétition, le troisième ligne samoan est parvenu à faire craquer la défense aurillacoise. Dans un trou de souris, Meafua a bien aplati. Quelques minutes plus tard, l’ASBH prenait les commandes de la rencontre au tableau d’affichage. 

 

Le joueur : Adrien Latorre 

Les matches se suivent et ne se ressemblent pas pour Jérôme Porical. Décisif à Rouen il y a deux semaines, l’arrière biterrois est passé à côté de son match, ce vendredi à Raoul-Barrière. Après deux échecs face aux perches, l’artilleur de l’ASBH a laissé la responsabilité du jeu au pied à Adrien Latorre. L’ouvreur a concrétisé les temps fort de son équipe, avec onze points inscrits.

 

Le chiffre : 233

Brouillonne, l’ASBH doit cette précieuse victoire à sa défense. Comme très souvent cette saison, les Biterrois ont fermé toutes les portes. Aurillac n’est pas parvenu à inscrire le moindre essai ce vendredi. Plus largement, les « Rouge et Bleu » restent sur 233 minutes consécutives sans encaisser d’essai, et confirment leur statut de meilleure défense de Pro D2.

Émilien VICENS.
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir