Rouen : Richard Hill est « étonné mais très fier du groupe »

  • Pro D2 - Richard Hill (entraîneur de Rouen Normandie Rugby)
    Pro D2 - Richard Hill (entraîneur de Rouen Normandie Rugby) Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Auteur d’un coup à Oyonnax (22-23) ce vendredi soir, Rouen réalise un exploit qui peut marquer un tournant dans la saison du RNR, plus que jamais en course pour le maintien.

Les scènes de joie qui ont accompagné la victoire des Normands à Oyonnax furent brèves après le match, sincères mais courtes. Car Rouen sait que le succès décroché dans l’Ain n’est pas décisif, bien que précieux ! Cet exploit, peu ou personne ne l’avait vu venir, pas même Richard Hill qui avait fait le choix de faire tourner son groupe. "Je suis étonné mais très fier du groupe. On a un très bon groupe, le meilleur que j'ai eu depuis mon arrivée au club. J'ai expliqué (aux joueurs) pourquoi j'envoyais cette équipe, pour les JIFF et garder les titulaires à Rouen pour le match contre Angoulême. Il n'y a eu aucun problème, ils ont gardé leur enthousiasme et ça va me poser un très gros problème pour la composition de l'équipe la semaine prochaine, mais c'est un très bon problème…"

Le technicien anglais a ensuite analysé le précédent bloc (3 défaites en 4 matchs), estimant qu’en janvier, "on aurait mérité plus de points. Face à Colomiers et face à Béziers, nous perdons des matchs bêtement et souvent en jouant très très bien. Les joueurs savent que l'on n’est pas trop loin. Il nous manquait peu. On avait décidé de mettre le feu dans la zone de plaquage, de ralentir le ballon. C'est la première fois que l'on s'est concentré sur ça. On a été plus agaçant pour leur forcer les erreurs. Ça a fonctionné et on a peut-être trouvé la clef pour tourner les défaites en victoire." Le RNR s’est appuyé sur une énorme solidarité, après avoir rectifié le tir du point de vue de la discipline. "En améliorant notre discipline, on savait que l’on allait gagner", a ajouté Hill "étonné de la passivité d’Oyonnax en défense." 

Toujours relégable (15e à 1 point d’Aurillac), le RNR se projette maintenant sur la réception du SAXV. Avec détermination. "À Rouen, il faut avoir un club fort. On a bien progressé, même en jeunes. On commence à produire de très bons jeunes, ce serait dommage de descendre après le travail que l'on a fait", conclut Richard Hill.

Par Julien Plazanet avec Yannis Drapier
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?