Colomiers s’empare du trône du Pro D2

  • Colomiers.
    Colomiers. Midi Olympique, D.P. / Midi Olympique, D.P.
Publié le / Mis à jour le

À Michel Bendichou, Colomiers a fait une réelle démonstration en première mi-temps et inscrit 5 essais (36-0). Mais Nevers est revenu en seconde période avec deux essais très rapidement. La rencontre s’est terminée sur une domination des Neversois mais Colomiers réussit tout de même à s’imposer (39-24) et prendre la première place de Pro D2. 

Le match

Une première mi-temps totalement à l’avantage de Colomiers. Nevers n’a pas vu le ballon et a subi tous les duels en attaque comme en défense. Les Columérins ont inscrit le bonus offensif après seulement 17 minutes de jeu et des essais de Jules Soulan (2e), Alexandre Manukula (14e) et Gaëtan Barlot (18e). Mais les hommes en jaune ont repris deux essais avant la fin de la première période. Johan Deyssel a inscrit le quatrième essai et après plusieurs mêlées, M. Rousselet est obligé d’aller au milieu des poteaux.

Nevers est revenu avec de meilleures intentions en seconde mi-temps. Romaric Camou a marqué un essai et obligea l’arbitre du match à accorder un essai de pénalité pour ramener son équipe au score. Colomiers ne se remis pas la tête à l’endroit et encaisse un nouvel essai par Lucas Blanc. Les hommes de Julien Sarraute ne voient pas le ballon et ont perdu le bonus offensif. Les Columérins ont réussi à sortir de cette période de domination adverse grâce à une défense de fer. Les coéquipiers de Jules Soulan ont remporté ce match sans bonus offensif mais la tête du championnat est prise. 

 

Le fait du match : Colomiers déjà bonifié après 17 minutes

Les coéquipiers d’Aurélien Béco ont démarré la rencontre tambours battants avec un essai dès la 2e minute de jeu. Un essai inscrit en coin par Jules Soulan. Mais Colomiers ne s’arrête pas à cet essai et va en inscrire deux en quatre minutes par Alexandre Manukula et Gaëtan Barlot. Le score est large après seulement 17 minutes de jeu, 22-0. Nevers n’a pas vu le ballon durant toute cette première partie et surtout les joueurs en jaune ont perdu tous les duels. Les joueurs de Colomiers ne laissent aucune chance à leurs adversaires et mettent leur jeu en place. Le bonus offensif est déjà récupéré par les Bleu et Blanc avec un score fleuve. 

Le joueur du match : Jules Soulan, d’une main de maître

Le demi d’ouverture a montré toute la palette d’un ouvreur, notamment en première période. Un essai en coin dès la 2e minute pour lancer correctement son match de haut vol. Tous les ballons passent par Jules Soulan en première période. Il tentera même un jeu au pied rasant pour lui-même, permettant à son équipe d’avancée. Le numéro 10 de Colomiers a inscrit 14 points en première période et 3 points en deuxième mi-temps. Régulateur en fin de rencontre, Jules Soulan a livré une masterclass surtout pendant les 40 premières minutes. 

#USCoUSON

\u23f0 3' I 5 - 0

ESSAI POUR COLOMIERS ! Nos Columérins entrent parfaitement dans la partie et marquent d'entrée grâce à leur ouvreur, Jules #SOULAN. #BleusFoncez\ud83d\udd35\u26aa\ufe0f pic.twitter.com/ABJ5RG4w3e

— Colomiers Rugby (@ColomiersRugby) February 16, 2020

L’essai du match : Deyssel passe en revue la défense neversoise 

 

Colomiers tient toujours le ballon et c’est le moment que choisit François Fontaine pour transpercer la défense adverse. Après 30 mètres ballon en main, le centre passe par le sol. Mais Eduardo Gori est déjà derrière le regroupement. Le demi de mêlée italien rate un peu sa passe mais le ballon arrive dans les mains de Johan Deyssel. Le deuxième centre columérins va se retourner et passer en revue la défense de Nevers. Une accélération, un crochet et un raffût et le voici dans l’en-but. Une action de classe qui sécurise un peu plus le bonus offensif de Colomiers en première mi-temps. 

#USCoUSON

\u23f0 27' I 27 - 0

NOUVEL ESSAI ! Après plusieurs séquences, le ballon arrive à Johan #DEYSEL qui raffute et s'en va marquer ! #BleusFoncez\ud83d\udd35\u26aa\ufe0f pic.twitter.com/Ao5nS9RENq

— Colomiers Rugby (@ColomiersRugby) February 16, 2020
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir