Dobson a tout juste

  • John Dobson, technicien des Stormers
    John Dobson, technicien des Stormers PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le nouveau technicien de la franchise du Cap, John Dobson, est toujours invaincu après trois journées de Super Rugby. 

C’est la révélation de ce début de saison. Lors de ces trois premières journées de Super Rugby, les Stormers sont irrésistibles avec, à leur tête, l’entraîneur John Dobson, véritable tacticien de la province du Cap. Ancien joueur professionnel à la Western Province et en Italie, il a débuté sa carrière de coach à l’université du Cap en 2008. Depuis, cet ancien talonneur n’a cessé de gravir les échelons. Passé par Rugby Rome, Dobson a d’abord évolué avec les moins de 21 ans de la Western Province, avant d’intégrer le groupe seniors. Il a notamment remporté la Currie Cup en 2017, point culminant dans sa carrière. Il ne restait donc plus qu’une dernière marche, le Super Rugby et les Stormers. Cette saison est sa première à ce niveau et le moins que l’on puisse dire, c’est que tout lui sourit.

Reçu trois sur trois

Après deux matchs sans avoir encaissé le moindre point, Dobson soulignait quand même des détails que son équipe devrait travailler, preuve d’un certain perfectionnisme. "Nous avons fait beaucoup d’en-avant et nous avons été dominés en mêlée", soulignait-il après la victoire face aux Bulls (13-0). "Les Lions, ce sera un autre morceau", avait-il prédit. Et le coach a vu juste. Sur la pelouse de l’Ellis Park, les Stormers n’ont pas eu la partie facile. Alors qu’il menaient aisément, les hommes de Dobson ont laissé les gars de Johannesburg revenir et passer devant (30-26). Mais un essai à la 82e minute de Ruhan Nel a permis aux Stormers de l’emporter (33-30). "Nous avons fait preuve d’un gros caractère, ce qui est excellent. Je suis très heureux", confiait l’entraîneur après le coup de sifflet. Un succès à l’arraché assez heureux car Dobson l’a qualifié de "véritable cambriolage".

Un hold-up, certes, mais qui permet à Dobson de rester invaincu à le tête des Stormers et de garder la tête de la conférence sud-africaine devant les Jaguares, prochains adversaires. "Ce n’est pas la même équipe que l’année passée, il y a eu pas mal de changements mais ça va être un gros choc", a déclaré Dobson. Le Newlands Stadium devrait être en feu samedi.

Ken Borland, correspondant (avec K. R.)
Voir les commentaires
Réagir