• Jerome Kaino, tout comme son compère de la troisième ligne Selevasio Tolofua a prolongé son contrat avec le Stade toulousain. Photo Icon Sport
    Jerome Kaino, tout comme son compère de la troisième ligne Selevasio Tolofua a prolongé son contrat avec le Stade toulousain. Photo Icon Sport Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
  • Kaino et Tolofua rempilent
    Kaino et Tolofua rempilent
Publié le / Modifié le
Top 14

Kaino et Tolofua rempilent

La vague de prolongations se poursuit au Stade toulousain. Quelques jours après avoir officialisé celle du talonneur international Peato Mauvaka (voir par ailleurs), le champion de France en titre a annoncé que deux nouveaux joueurs de poids de l’effectif ont rempilé. Selon nos informations, les troisième ligne Jerome Kaino (36 ans) et Selevasio Tolofua (22 ans) ont signé un nouveau contrat la semaine passée. Pour le double champion du monde all black (81 sélections), l’affaire était en bonne voie depuis plusieurs semaines et l’accord quasiment trouvé. Il a été donc été finalisé. Arrivé durant l’été 2018 à Ernest-Wallon, Kaino - essentiellement utilisé en numéro 8 avec les Rouge et Noir - a apporté toute son expérience à ce groupe jeune. Promu capitaine après la grave blessure de Julien Marchand la saison dernière (il est toujours capitaine en Champions Cup pour l’exercice en cours), il a mené les siens jusqu’au bouclier de Brennus, ajoutant ainsi un premier titre en club à son immense palmarès. Toujours aussi performant ces récents mois (il est en lice pour être élu meilleur joueur de la Coupe d’Europe), il a donc convaincu ses dirigeants de poursuivre l’aventure commune. Alors que son contrat expirait en juin, il a prolongé pour une saison supplémentaire. Il pourrait aussi se voir proposer une reconversion au club s’il décide de mettre fin à sa carrière dans un an. Comme ce fut le cas pour l’autre international néo-zélandais du groupe, Charlie Faumuina - qui a prolongé en même temps que son successeur au poste de pilier droit, Paolo Tafili -, la signature de Kaino s’accompagne de celle de Selevasio Tolofua.

Tolofua jusqu’en 2023

Autre numéro 8 d’envergure, le petit frère du talonneur Christopher-Eric - arrivé au centre de formation du club en 2014 - a clairement pris une nouvelle dimension depuis un an et demi. L’intéressé ne cache d’ailleurs pas qu’il a largement profité de la présence d’un mentor XXL comme l’est Jerome Kaino pour s’aguerrir et grandir plus vite. Déjà aligné à vingt reprises toutes compétitions confondues cette saison, dont neuf comme titulaire (soit autant que sur l’ensemble du dernier exercice), Tolofua a impressionné au point d’être appelé pour la première fois dans le groupe élargi du XV de France pour ce Tournoi des 6 Nations. S’il n’a pas encore célébré de sélection, il s’impose comme une grande promesse du rugby hexagonal au poste de troisième ligne centre, aux côtés de Grégory Alldritt. Et, s’il était engagé jusqu’en juin 2021, ses prestations n’avaient pas laissé insensible. Toulon se serait par exemple penché sur ce dossier. Mais Tolofua a donc choisi la continuité en prolongeant jusqu’en 2023. En ce sens, il imite plusieurs autres jeunes talents toulousains, tels Cyril Baille, Julien Marchand, Peato Mauvaka, François Cros, Alban Placines, Antoine Dupont, Romain Ntamack ou encore Thomas Ramos.

Jérémy FADAT
Voir les commentaires
Réagir