Quintesens transforme l’essai !

  • Quintesens  transforme l’essai  !
    Quintesens transforme l’essai ! Photo DR
Publié le

Salué par ses pairs, le groupe Quintesens n’en finit plus de se développer et d’asseoir sa puissance nationale autour de ses trois filiales, passées maître dans l’art du Conseil et gestion en patrimoine et de l’optimisation fiscale. Une priorité devenue essentielle en ces temps incertains pour l’avenir des retraites : "Notre spécificité, notre vraie valeur ajoutée, assure Julien Joubert, c’est notre capacité à offrir une offre complète, à la fois sur le conseil, le financement, le placement et la gestion…" Mais le fulgurant succès de ce groupe qui fête à peine ses dix ans ne s’arrête pas exclusivement à cette expertise unique "Notre force est aussi notre indépendance, notre liberté d’action, de décision, de prise de risque. Il faut savoir décider aussi bien que sur un terrain de rugby !"

Drôle de parcours et de fulgurance pour ce pur Lyonnais, qui a su relever un incroyable défi avec quelques proches associés autour d’une niche ciselée, bien ficelée. Dix ans plus tard, six cents collaborateurs et une trentaine d’agences fleurissent sur le territoire, avec un beau succès d’estime : plus 30 % de chiffre d’affaires !

Et le rugby dans tous ça ? Il n’est jamais très loin, il est même devenu en un temps record la valeur ADN de ce groupe. "Nous tirons notre force de l’authenticité et la simplicité dans nos actions. Très clairement, je me suis laissé prendre par ce sport. Mais à y réfléchir, il correspond à notre état d’esprit, à cette capacité de nouer des relations personnelles fortes, sérieuses, professionnelles et sans fard"

Julien Joubert sait de quoi il parle, lui qui a grandi dans l’univers du football : "quand je connais toutes les circonvolutions qu’il faut consentir pour simplement approcher une star du foot, même en étant introduit, j’apprécie doublement le rugby et ses ancrages forts. Je garderai toujours en mémoire aux Oscars du rugby, ma rencontre avec Siya Kolisi, capitaine icône champion du monde avec l’Afrique du Sud. C’était d’une richesse et d’une simplicité formidable. Comme si toutes ces immenses stars, n’étaient là, que pour vous, c’est un événement unique…"

"Ce projet France donne envie !"

Devenu partenaire majeur de la grande messe annuelle des Oscars du rugby et mensuels, partout en France Quintesens a désormais passé la vitesse supérieure : "Nous sommes déjà très présents à Bayonne, Clermont-Ferrand et Lyon ma ville, des clubs pour lesquels nous avons une petite faiblesse. Mais ce qui nous intéresse sur l’avenir, ce sont les projets d’innovations, vers quoi ce sport va tendre. Nous avons créé un campus et une académie professionnelle de formation, autour de valeurs d’efficacité et de référence dans notre secteur de métiers, le conseil, le courtage. Cela fait forcément référence à l’esprit de rugby : cohésion, partage, humilité et action, nos valeurs communicatives. La plupart de nos directeurs en France sont clairement estampillés rugby avec ce contact, ce lien fort si prenant dans ce sport, appartenir à une famille, ce n‘est pas un vain mot chez nous… Donc la formation, cela me parle et je le dis clairement : le projet XV de France avec Galthié, il me plaît ! Il donne envie de s’enthousiasmer à nouveau, de revenir au stade. Il y avait eu des prémices lors du Mondial, mais désormais on en envie d’être derrière cette équipe et cette nouvelle génération nous laisse espérer de belles choses. Bien sûr cette équipe ne gagnera pas toujours, mais là, on sent un projet, une direction, des choix forts qui suscitent l’adhésion…"

L’œil acéré, toujours à l’affût d’une innovation, Julien Joubert pose un regard sur le devenir d’un sport qui doit également grandir et s’ouvrir au-delà du terrain. "Rien de comparable avec les enjeux du football ou de la F1, mais ce sport doit encore proposer et avancer des projets forts, aller davantage à la rencontre d’autres communautés. Max Guazzini, en son temps, avait été un formidable accélérateur. Le rugby doit profiter de son image et de la future Coupe du monde…" Quintesens, Rungis et Midol Sports vont développer de grands événements liés notamment à la gastronomie et les grands chefs français et étrangers. Comme une nouvelle force.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Philippe OUSTRIC
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?