Toujours aussi difficile à suivre

  • Mal en point, Bath a réussi une bonne opération à Worcester grâce notamment à l’excellente prestation de Zach Mercer. Photo Icon Sport
    Mal en point, Bath a réussi une bonne opération à Worcester grâce notamment à l’excellente prestation de Zach Mercer. Photo Icon Sport Actionplus / Icon Sport / Actionplus / Icon Sport / Actionplus / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Exeter reste en tête après son succès à Gloucester. mais les résultats sont toujours aussi contradictoires.

Comme en France, le championnat anglais reprenait ses droits ce week-end. Cet exercice 2019-2020 est décidément extravagant. Il part dans tous les sens avec des victoires à l’extérieur et une équipe déjà reléguée qui joue les trouble-fête. Dimanche après-midi, par exemple, Northampton s’est fait surprendre à domicile par Bristol. C’est quand même une surprise pour une équipe qui a toujours figuré dans les deux premiers depuis le mois de septembre.

Les Saints menaient 14 à 3 à un quart d’heure de la fin, puis Henry Purdy et Lewis Thiede ont marqué deux essais coup sur coup, avant que l’Irlandais Ian Madigan (ex-UBB) a réussi une ultime pénalité. Et Bristol s’affirme comme un candidat sérieux eu dernier carré.

à vrai dire, seul Exeter met un peu de rigueur dans ce championnat fou et un peu perturbé par l’affaire des Saracens. Les hommes du Devon maintiennent vaille que vaille leur position de patrons. Ils se sont imposés à Gloucester (26-15) dans un match à deux essais partout mais la botte du vétéran irlandais Gary Steenson a fait la différence (seize points et six coups de pied). L’arrière écossais Stuart Hogg a marqué son essai tout comme le Sud-Afrcain Jacques Vermeulen. à noter que chez les Cherry and White, deux pensionnaires du Tournoi des 6 Nations, ont aplati l’Anglo-Italien Jake Polledri et le Gallois Louis Rees-Zammit.

Bien malin qui pourrait pronostiquer les futures demi-finales quand on voit les promus des London Irish s’imposer chez les Harlequins en marquant quatre essais avec un match énorme du flanker Ben Donnell, appelé de dernière minute après un forfait. Bath, aussi, s’est imposé loin de ses bases à Worcester et un essai marqué d’entrée de jeu par Zach Mercer, ce numéro 8 brièvement international qui semble avoir disparu des radars du XV de la Rose. Son entraîneur Stuart Hooper a dit beaucoup de bien de lui après coup. Quant aux Saracens, avec une équipe largement renouvelée bien sûr, ils ont passé sans sourciller un 36-22 à Sale. Dans l’ambiance qu’on connaît, il fallait le faire.

Le match au sommet concernait le bas du tableau. Il y avait 23 000 personnes pour voir deux anciennes gloires, Leicester et les Wasps, s’expliquer. Les Tigres sont restés maîtres chez eux. 18-9 en revenant au score en deuxième mi-temps avec en plus un plaquage magnifique du demi de mêlée Ben White sur une occasion adverse.

Jérôme Prévôt
Voir les commentaires
Réagir