Laveau, Bosch, Fearns... Les Tops et Flops du deuxième week-end de La Grande Mêlée 

  • Jules Plisson contre son ancien club
    Jules Plisson contre son ancien club Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Martin Laveau fort de son doublé rejoint les tops tout comme Facundo Bosch. Alors que Carl Fearns souffre de la défaite de son équipe à Bordeaux. Jules Plisson prend place dans les flops pour sa partition contre son ancien club... Voici nos Tops et Flops de la 2ème journée de La Grande Mêlée. 

Les Tops 

  • Daniel Ikpefan (Toulon)

Le MVP de la journée avec un doublé en 6 minutes. Dans ton équipe, il pouvait te rapporter près de 62,5 points au total. Et sa progression à grimper en flèches avec +2,4 étoiles. Il coûte désormais 12,2 étoiles sur le marché de La Grande Mêlée. 

Le MVP de cette journée de #LaGrandeMelee nous vient du @RCTofficiel !
Tu l'avais senti ?\ud83d\udc43 pic.twitter.com/brHZsd4Q9u

— La Grande Mêlée (@lagrandemelee) February 17, 2020
  • Martin Laveau (Castres)

Un doublé lors du match de la peur et l'ailier de Castres offre le bnus offensif à son équipes en toute fin de rencontre. Intenable durant toute la rencontre, 55,3 points sur cette journée s'il était dans le XV La Grande Mêlée. Son coût est passé à 11,3 avec une progression totale de 1,9 étoiles. 

  • Facundo Bosch (La Rochelle)

1 essai, 5 plaquages et 2 plaquages cassés en seulement 26 minutes pour le talonneur rochelais. Un supersub qu'il fallait avoir avec ses 37,8 points au total sur cette journée. Avec 11,9 étoiles au début du week-end, Bosch termine avec 13,5 étoiles et une montée en flèche avec un +1,6. 

Les Flops 

  • Victor Vito (La Rochelle)

Le troisième-ligne rochelais a joué toute la rencontre face au Stade Français mais a été pénalisé à deux reprises et a raté un plaquage. Une partition en dessous de celle que nous a habitué le All Black. Un match avec seulement 4,5 points au total mais surtout il perd 1,4 étoiles. Vito vaut désormais 14,4 étoiles pour la prochaine journée. 

  • Jules Plisson (La Rochelle)

Le demi d'ouverture renaît depuis son arrivée au Stade Rochelais mais sur ce match contre son ancien club, il a été un ton en dessous. Plisson a écopé d'un carton jaune pour un plaquage dangereux sur Nicolas Sanchez et n'a pas été en réussite sur ses tentatives au pied (2 sur 5). Le joueur maritime finit la journée avec -3,5 points, en négatif. Il dégringole au niveau de son coût, -1,3 étoiles. 

  • Carl Ferns (Lyon)

Le troisième-ligne de Lyon souffre de la défaite de son équipe sur le terrain de Bordeaux et de ses 75 minutes assez terne. D'ordinaire surpuissant, Fearns n'a pas eu le même rendement sur ce match, 1 pénalité concédée et 1 plaquage manqué. Son total de point est positif mais à seulement 5,6., avec -1,2 étoiles sur son coût avant cette journée. 

midi olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir