• Top 14 - La Dream Team de la journée 15
    Top 14 - La Dream Team de la journée 15 Midi Olympique / Midi Olympique
Publié le / Modifié le
La Grande Mêlée

La Dream Team de la journée 15

Découvre le XV qu'il fallait composer lors de la 15ème journée. 
Avec un coût de 204.3 étoiles, tu pouvais avoir la Dream Team qui te rapportait le maximum possible de 849.6 points ! 
Alors, t'as été bon ? Ton équipe de pompes à vélo ne ressemble pas du tout à ça ? Prends note pour les prochains week-ends... ou chambre tes potes si t'as vu juste !  

15. Julien Dumora (43,5 pts) 

1 transformations, 2 pénalité et 2 franchissements, aucun plaquage manqué, un match très propré de l'arrière castrais. IL a été un élément important de la victoire à l'extérieur de son équipe contre Agen. 

14. Daniel Ikpefan (84,5 x 2 = 169 pts) 

Un doublé en seulement 6 minutes, avec 4 courses avec le ballon, la partition d'Ikpefan est au-dessus de la norma. Élu MVP de la journée de La Grande Mêlée, il est l'une des armes qui ont permis la victoire de Toulon contre Brive. LE joueur qu'il fallait mettre Capitaine pour doubler ses points !   

Le MVP de cette journée de #LaGrandeMelee nous vient du @RCTofficiel !
Tu l'avais senti ?\ud83d\udc43 pic.twitter.com/brHZsd4Q9u

— La Grande Mêlée (@lagrandemelee) February 17, 2020

13. Peyo Muscarditz (33 pts) 

1 essai, 11 plaquage et 7 courses avec ballon, le centre bayonnais a illuminé la rencontre face à Montpellier. Des statistiques élevées pour ce joueur malgré la défaite de justesse de son équipe. 

12. Oliver Klemenczak (30,5 pts) 

Quel essai en toute fin de match pour offrir la victoire à son équipe face aux toulousains. En plus de son essai, le centre du Racing 92 a cassé 2 plaquages s'offrant 1 franchissement. 

11. Nemani Nadolo (55,2 pts)

Mr coup du chapeau de cette 15e journée de Top 14, le centre de Montpellier s'offre trois essais avec 2 franchissements. Il fallait sans aucun doute l'avoir dans son équipe du week-end. 

10. Benjamin Urdapilleta (42,5 pts)

L'ouvreur de Castres a inscrit 8 points pour son équipe et il a rélisé une prestation haute en couleur. Avec la victoire de son équipe à l'extérieur; Urdapilleta a des statistiques à son avantage. 

9. Rory Kockott (28,5 pts)

7 plaquages réussis, 4 courses avec ballon, Kockott a mis son empreinte sur la victoire des castrais à Agen. Il a encore su dynamiser son équipe, un des joueurs clés de l'équipe à Mauriciop Reggiardo. 

7. Arthur Iturria (52,5 pts)

Un essai en solitaire avec une course de plus de 30 mètres, Iturria a également réalisé 11 plaquages. Il a énormément pesé sur la rencontre en attaque et surtout en défense, son domaine de prédilection. 

8. Anthony Jelonch (45,5 pts)

Le troisième-ligne castrais est récompensé par la victoire de son  équipe et son essai durant la rencontre. 7 plaquages et 5 courses avec ballon, ont parachevé une partition XXL. 

Le premier essai de ce dimanche est inscrit par un Castrais ! Tu l'as dans ton équipe ? pic.twitter.com/Hg7WFfL3t8

— La Grande Mêlée (@lagrandemelee) February 16, 2020

6. Peceli Yato (30,7 pts)

En seulement 48 minutes de jeu, Yato a effectué 6 plaquages et 7 courses avec ballon. Toujours dans l'avancée, le troisième-ligne clermontois a grandement aidé son équipe pour contrarier Pau.

5. Eben Etzebeth (54,5 pts)

Un nouvel essai à mettre à son actif et il était digne d'un trois-quarts. Une course en solitaire pour inscrire le dernier essai de Toulon et empêché Brive de revenir dans cette rencontre. En plus de cet essai, le deuxième-ligne a eu une activité défensive monstrueuse avec 12 plaquages. 

4. Pieter-Jan Van Lill (34 pts)

11 plaquages, 12 courses ballon en main, le seconde ligne bayonnais a excellé durant cette rencontre face à Montpellier. 

3. Loni Uhila (22,7 pts)

Une course et un exploit sur l'essai d'Alivereti Raka pour donner la victoire à Clermont en fin de match. Très présent dans le jeu courant avec 6 courses ballons en main en seulement 23 minutes. 

2. Pierre Bourgarit (35,7 pts)

Un essai pour le talonneur rochelais juste avant sa sortie du terrain. Il a performé sur ses lancers en touche et dans le travail défensif. 

1. Paul Alo-Émile (17,5)

Le pilier parisien a joué 80 minutes contre La Rochelle, oui toute la rencontre sur le terrain. Il a réalisé 5 plaquages et 6 courses avec le ballon. Il a permis à son équipe de s'impose grâce à sa puissance et son travail en mêlée. 
 
Les remplaçants : 

Facundo Bosch (37,8 x 3 = 113,4 pts)

Il était là le Supersub de la journée !  Un essai après son entré en jeu, le talonneur remplaçant a impacté un nouveau souffle dans son équipe. 

Arthur Duhau (36 pts)

L'ailier bayonnais a inscrit un essai mais il a surtout réalisé 10 courses avec le ballon. Toujours dangereux pour la défense héraultaise, Duhau a sublimé la rencontre malgré la défaite de son équipe. 

Santiago Cordero (44 pts)

Quel fin de match stratosphérique pour l'ailier argentin, une passe décisive et un essai pour apporter le bonus offensif à Bordeaux. Mais son match a crevé l'écran à Chaban contre Lyon. 
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir