Quatre clubs, deux derbys, un terrain

Publié le / Mis à jour le

Deux derbys en un même lieu à Saint-Jean-de-Luz avant Galles-France sous chapiteau. La grande fête du rugby basque de la Nivelle.

Le bassin de la Nivelle, entendez la zone de Saint-Jean-de-Luz, innove. Ce samedi 22 février, deux matchs de championnat de Fédérale, seront jumelés au stade du Pavillon Bleu de Saint-Jean-de-Luz. À 14 heures, Urrugne recevra Saint-Pée-sur-Nivelle, en Fédérale 3, et à 15 h 30, Saint-Jean-de-Luz accueillera Anglet, en Fédérale 1. Cette dernière rencontre aurait dû se dérouler à Jean-Dauger, comme il est devenu une tradition, mais le terrain bayonnais est en souffrance. Les dirigeants luziens ont donc eu cette idée comme parade qui a été aussitôt adoptée par le club d’Urrugne. Et également par Saint-Pée qui a accepté et de jouer et samedi et à Saint-Jean-de-Luz. Il est vrai que le cadre luzien mettra en valeur cette initiative.

Ces deux rencontres vont aussi générer une grande fête, celle de ce bassin de la Nivelle qui regroupe le SJLO, Urrugne, Saint-Pée, donc, ainsi que Ciboure, Ascain et Sare. Si, à midi, le repas officiel va réunir les présidents de clubs, l’après-match sera ouvert à tous. Un grand chapiteau sera érigé et les supporters vont pouvoir regarder le match Galles-France sur écran géant. Un moment de partage et d’échanges apprécié et relevé par de la restauration debout. « C’est un rendez-vous d’importance pour ce bassin de la Nivelle, souligne Daniel Irazoqui, l’une des chevilles ouvrières, bien connu dans l’arbitrage hexagonal et dirigeant d’Urrugne. Le rugby local y trouvera de la fraîcheur. Quand on connaît la difficulté de recrutement des jeunes, cette opération ne peut être que bénéfique. C’est aussi le rendez-vous du haut niveau mateur dans notre coin. Cela amènera de l’oxygène dans le rugby. Il était primordial de réunir l’ensemble de ces clubs voisins. »

Les orientations différentes prises par ces clubs lors des dernières élections à la présidence de la FFR n’ont en aucune sorte joué dans l’organisation de cette journée. Tous sont tendus vers la réussite de cette opération qui en amènera d’autres, vu déjà les retours positifs.

Edmond Lataillade
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir