L’USAP fait tomber Aguiléra

  • Pro D2 - Damien Chouly (Perpignan) contre Biarritz
    Pro D2 - Damien Chouly (Perpignan) contre Biarritz Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Grâce à sa victoire à Biarritz 18-22, l’USAP prend provisoirement la tête du championnat et inflige, au BO, sa première défaite de la saison à domicile.

Résumé

Ce choc entre le troisième et le cinquième de Pro D2 démarrait sur un rythme d’enfer. Les Catalans, à l’initiative, faisaient parler leur densité physique et mettaient le BO sur le reculoir. Pénalisés à trois reprises dans les cinq premières minutes, les locaux étaient rapidement menés au score (0-6, 5e). À son tour, la bande à Armitage tentait de répondre aux assauts de l’USAP par du jeu, et après une très longue séquence, Pierre Bernard ramenait les siens à trois points (3-6, 14e). Mais globalement, ce sont les visiteurs qui dominaient ce premier acte. Dans le sillage d’un Cocagi omniprésent, ils n’étaient pas loin d’inscrire un essai sur ballon porté (23e). Bousquet, avec un nouveau coup de pied suite à une faute d’Armitage, sanctionné par un carton jaune, faisait grimper le tableau d’affichage (3-9, 25e). Bernard lui répondait dans la foulée sur un temps fort de son équipe (6-9, 35e) et à la pause de cette première mi-temps où les équipes s’étaient rendues coup pour coup, les Perpignanais étaient devant (6-12).

À la reprise, Bousquet passait trois points (6-15, 43e), mais les Biarrots, ne voulant pas se faire distancer davantage, réagissaient immédiatement. Sur un temps fort, ils refusaient de prendre les points et leur persévérance était récompensée avec un essai en force d’Armitage (13-15, 49e), couplé à un jaune adressé à Labouteley. Pourtant en supériorité numérique, les locaux voyaient l’USAP prendre le large à nouveau suite à un magnifique essai de Pujol (13-22, 53e, lire plus bas). Avec la main sur le ballon, Biarritz mettait ensuite à la faute Perpignan et Brazo recevait un jaune à son tour à dix minutes de la fin. Le BO exploitait bien sa supériorité numérique et Peyresblanques ramenait les Basques à quatre points (18-22, 74e). Malgré un ultime effort dans les dernières secondes, les rouge et blanc ne parvenaient pas à renverser la tendance et s’inclinaient pour la première fois de la saison sur leur terrain.

Le tournant : À quatorze contre quinze, Perpignan creuse l’écart

Alors que Biarritz vient de revenir à deux points de Perpignan (13-15) et que l’USAP est contraint d’évoluer à quatorze pendant les dix prochaines minutes, les visiteurs reprennent le large. Avec cet essai de Bousquet, les Catalans portent le score à 13-22. S’ils ne marqueront plus jusqu’à la fin, cette avance s’avérera suffisante pour l’emporter.

L’essai : Faleafa gagne du terrain, Pujol termine dans l’en-but.

Sur une mêlée pour l’USAP dans le camp du BO, Faleafa, en bon numéro huit, s’empare du ballon et gagne de précieux mètres. Matteo Rodor, au soutien, prend un intervalle et slalome entre deux défenseurs de dos, avant de servir Jean Bernard Pujol sur un plateau qui file dans l’en-but biarrot.

Pablo Ordas
Voir les commentaires
Réagir