Le leader tombe

  • Wame Naituvi (Mont-de-Marsan)
    Wame Naituvi (Mont-de-Marsan) Icon Sport / Manuel Blondeau / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le


Les Montois ont réussi, dans la difficulté, à stopper la série du leader columérin.

 

Le match

Dans une rencontre âpre et tendue, les Montois auront eu besoin de toutes leurs ressources pour arracher la victoire face à une équipe de Colomiers qui n’est pas leader par hasard.

Accrocheurs, et solidaires, les banlieusards toulousains, malgré une infériorité numérique tôt dans la rencontre, ont donné du fil à retordre aux Landais. Ce sont pourtant ces derniers qui menaient au score à la pause (16-9) grâce à un essai de Wame Naituvi concluant une offensive au grand large. Mais en oubliant de scorer sur la sirène, les Montois restaient à portée de fusil. Et l’expulsion de Muzzio en seconde période annulant celle de Maurino, les Columérins ont de nouveau cru en leur étoile. Un dernier ballon porté aurait pu d’ailleurs leur permettre d’arracher la victoire sans une faute de main. Au final, les coéquipiers de Rémi Talès se contentent largement de ce succès qui leur permet d’enchaîner une quatrième victoire en cinq rencontres


 

Le fait

Ce sont les fautes d’indiscipline qui ont pénalisé les deux protagonistes. Grégoire Maurino laissait les Columérins à 14 dès la 26ème minute pour un plaquage haut, avant que son coéquipier Josua Vici n’écope d’un jaune sur la dernière action de la première période. Carton vite compensé dès le retour des vestiaires par celui de Carlos Muzzio, le pilier montois, coupable d’un placage dangereux. Lequel Muzzio, huit minutes après son retour sur le terrain, en prenait un deuxième synonyme de rouge. Des faits de jeu qui n’ont pas aidé les deux équipes à se mettre en confiance et à se libérer.


 

L’homme

Wame Naituvi, repositionné à l’arrière à quelques minutes du coup d’envoi, n’a pas tout réussi dans cette rencontre. Un premier ballon haut totalement manqué, une dernière percée très mal terminée, il y a eu du déchet. Mais le fidjien reste quand même le facteur X du Stade Montois, capable de battre plusieurs adversaires à chaque prise de balle et de créer des brèches tout seul, Auteur du seul essai des Montois, il a encore pesé énormément sur la défense de Colomiers.


 

Les meilleurs

À Mont-de-Marsan : Talès, Bécognée, Garrault, Damiani, Naituvi, Cabannes, Wakaya.

À Colomiers : Queheille, Vergnes-Taillefer, Bézian, Poet, Chiappesoni.



 

Pierre Baylet
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir