Irlande - Italie reporté !

  • L’épidémie de coronavirus a pris une ampleur inattendue avec des conséquences pour le sport.
    L’épidémie de coronavirus a pris une ampleur inattendue avec des conséquences pour le sport. LaPresse / Icon Sport - LaPresse / Icon Sport
Publié le

L’épidémie de coroanavirus inquiète jusque dans le monde du rugby. Les Six Nations ont déjà reporté un match.

L’épidémie de coronavirus n’épargne pas le monde du rugby. Mercredi, une première nouvelle est tombée. Le match Irlande - Italie, prévu samedi à 15 h 15, sera reporté. On sait que le nord de l’Italie fait partie des zones les plus touchées avec douze morts au moment où nous écrivons ces lignes et plus de 370 cas de contamination. En Irlande, on a pris la situation très au sérieux en raison du nombre de supporters transalpins attendus à Dublin. Le ministre de la Santé, Simon Harris, a rencontré les patrons de la Fédération irlandaise et les deux parties ont décidé de trancher dans le vif : pas question de se montrer laxiste à ce sujet !

Deuxième conséquence : comme la décision du report du match émane du gouvernement irlandais et non du comité 6 Nations, aucun mécanisme de remboursement ne sera mis en place. En clair : les 3000 supporters italiens qui ont déjà pris des vols et des hôtels risquent, malgré tout, de venir majoritairement passer le week-end en Irlande. Les problèmes sanitaires risquent d’être toujours d’actualité ; on se demande tout de suite si la rencontre entre l’Italie et l’Angleterre, programmée le 14 mars à Rome, sera maintenue. Les autorités italiennes ont annulé beaucoup de rencontres sportives prévues en fin de semaine, ont ordonné des huis clos (Juve - Inter en foot par exemple) et tout indique que cela pourrait continuer. Le week-end dernier, le report du match du Tournoi féminin entre l’Italie et l’Écosse a été décidé. Il était prévu à Legnano, ville proche de Milan. Lundi, l’organisateur de la Ligue celte a annoncé le report des matchs Zebre - Ospreys et Trévise - Ulster. Tous les matchs du championnat italien ont aussi été ajournés. Le match Italie - Angleterre féminin a lui été déplacé, de Padoue à Naples. Pour les hommes, on sait que la RFU a déjà planché sur la possibilité de faire disputer le match, à Newcastle ou à Twickenham. Ce serait un crève-cœur pour Sergio Parisse qui voulait faire ses grands adieux à domicile.

Peu de dates de replis possibles

Avec un match déjà reporté, le Tournoi des 6 Nations plonge dans l’incertitude. Imaginons que la France soit battue à Édimbourg et ne réussisse pas ainsi le grand chelem. La compétition pourrait donc se terminer avec une grosse incertitude quant à son vainqueur. Et que dire si l’Angleterre est en position de gagner ? Avec un match supplémentaire à domicile ? Reste bien sûr la question du choix de la date d’Irlande - Italie ? En 2001, deux matchs du Tournoi avaient été annulés en raison de la fièvre aphteuse (écosse - Irlande avait eu finalement lieu le 22 septembre; Irlande -Angleterre le 20 octobre).

Pourra-t-on trouver aussi facilement des dates dans les calendriers modernes en se glissant entre les journées de championnat et de Coupe d’Europe ? Faudra-t-il demander de nouveaux doublons ? Rien n’a été décidé, la décision sera prise début mars par le Comité des 6 Nations. Sous le manteau, on évoquait une date possible en mai. à ce jour, aucune menace ne s’est fait jour sur les matchs du XV de France.

Il ne faut pas oublier que l’épidémie est partie de Chine et de la ville de Wuhan. L’Asie est donc particulièrement menacée, c’est ce qui explique que les tournois du circuit mondial à VII de Hong Kong et Singapour ont été décalés d’avril à octobre. Plus largement, quelques voix ont commencé à se poser la question de la tenue des jeux Olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août). Ce serait un séisme, inédit (hors guerres mondiales).

Pas de report, pour l’instant,

dans le rugby français

Le monde du rugby français est aussi aux aguets : "Évidemment que nous surveillons la situation qui évolue jour quotidiennement. Il faut être très attentif. Mardi, on disait que ça allait plutôt bien et puis mercredi, nous nous sommes réveillés en apprenant qu’il y avait un décès; puis il y a eu un deuxième dans la journée, explique Bernard Dusfour, président de la commission médicale de la LNR. Nous appliquons les directives du ministère. Elles demandent quinze jours d’observation pour ceux qui reviennent des zones à risque. Une rencontre sportive peut-être un foyer de contamination. Pas spécialement le terrain ou les tribunes car c’est plutôt aéré. Mais les club-houses, les vestiaires, les bars ou les restaurants sont à risques, c’est vrai. On essaie de voir si des joueurs ne reviennent pas d’Italie ou d’Asie."

Une chance pour le rugby français : il n’y a pas de joueurs internationaux italiens du Tournoi 2020 qui évoluent en Top 14 ou en Pro D2. Y aura-t-il des matchs franco-français reportés ou annulés ? En Top 14 et en Pro D2, il n’en est pas encore question comme nous l’a confié Emmanuel Echallier, directeur général de la LNR : "Bien sûr que le sujet est évoqué à la LNR. Il serait irresponsable de notre part de ne pas le faire. Il est important de se préparer mais pas nécessairement d’anticiper. Pour l’heure, il y a des recommandations de précaution qui sont émises par la Direction générale de la santé, par exemple en ce qui concerne les voyages dans certaines zones du monde. Il incombe à chaque citoyen de s’y conformer, c’est donc également vrai pour les rugbymen. Mais pour l’instant, il n’y a pas de recommandations particulières aux compétitions sportives. Si cela devait être le cas, il est évident que la LNR les appliquerait. Il s’agit d’un sujet sanitaire, donc un sujet d’état. La décision ne nous appartient pas forcément. Pour l’heure, nous ne donnons pas de consignes particulières aux clubs mais les médecins de chaque structure sont évidemment très conscients de la situation et de l’attention à lui porter."

Jérôme Prévot avec Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?