Les mêmes attentes

  • Les Berjalliens veulent vite remettre la marche avant en gommant les erreurs entrevues face à Châteaurenard.
    Les Berjalliens veulent vite remettre la marche avant en gommant les erreurs entrevues face à Châteaurenard. / Jérôme Drevet
Publié le / Mis à jour le

Bourgoin-Jallieu et Aubenas-Vals présentent comme point commun d’avoir connu la défaite ce dernier week-end. Pour Aubenas-Vals, celle subie face à Bourg-en-Bresse, même si elle a constitué une grande première à domicile cette saison et a mis un terme à une série de sept succès consécutifs, peut relever d’une forme de logique au regard de la suprématie affichée par les Bressans qui s’étaient déjà imposés à Narbonne. Celle essuyée par les Berjalliens à Châteaurenard pourrait apparaître plus surprenante en ne prenant en compte que la seule hiérarchie établie si Jean-Henri Tubert, ne recadrait d’emblée le jugement : "L’équipe de Châteaurenard mérite largement sa victoire tout simplement parce qu’elle la voulait plus que nous mais aussi parce que dans ce match elle a su se montrer pragmatique dans son jeu. De notre côté il y a eu beaucoup trop de placages manqués, beaucoup trop de ballons rendus, pour pouvoir prétendre à quelque chose."

"Montrer un tout autre visage"

Tout autant que le résultat comptable, le contenu appelle une réaction aux yeux de l’entraîneur berjallien : "Après un tel match, on se doit forcément de procéder à une remise en cause. Il n’est pas normal que l’on soit performant contre Hyères-Carqueiranne dans des conditions pourtant difficiles et que l’on passe côté à Châteaurenard. Nous avons besoin de nous expliquer afin d’être en mesure de montrer un tout autre visage face à Aubenas-Vals."

L’opposition proposée ce dimanche au stade Pierre-Rajon s’annonce relevée à la fois de par les qualités reconnues des Ardéchois et de par le désir qui les animera de récupérer sans attendre les points perdus face aux Bressans. "C’est une équipe particulièrement solide", valide Jean-Henri Tubert sans s’appesantir, "le plus important pour prétendre nous faire pardonner notre match contre Châteaurenard est de nous recentrer sur nous-mêmes. Dans l’absolu, la défaite de ce dernier week-end ne remet pas en cause notre qualification qui constituait dès le départ notre objectif, avec un classement entre la 3e et la 6e place, mais ce que nous avons montré ne nous correspond pas. Nous devons respecter nos supporters et l’ensemble des composantes de notre club pour cela il faudra mettre les bons ingrédients, à commencer par notre niveau d’engagement. C’est comme cela que nous pourrons prétendre trouver de la continuité dans nos résultats."

Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir