Un match, deux visages

  • Jérémy Chaput ballon en main sans faire de différence
    Jérémy Chaput ballon en main sans faire de différence Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

En tête à la pause, l’USM s’est effacée à la reprise. L’indisicipline a été fatale.

Jusqu’à présent, Montauban appréciait l’herbe d’Albert-Domec. Plus particulièrement depuis 2017, quand l’USM pris pour habitude de s’y imposer. Mais vendredi, Montauban est reparti bredouille et n’a pas réussi la passe de quatre. Et pourtant, lors des quarante premières minutes, c’est Montauban qui a fait figure de vainqueur. Sans le déficit au pied (deux pénalités et une transformation manquées) de Maxime Mathy, le buteur du soir, l’USM aurait pu retourner aux vestiaires avec un flatteur 22 à 9 plutôt que 14 à 9.

"On perd les pédales et le match"

à la reprise, le bel édifice tarn-et-garonnais s’est effondré comme un château de cartes. Deux cartons jaunes (35e et 41e) à l’encontre de Beukeboom et Faitotoa ont modifié le cours de la rencontre. En infériorité numérique, Montauban a perdu de sa superbe et a laissé filer son adversaire vers la victoire. De quoi frustrer le capitaine Maxime Mathy. "Il y a de quoi être déçus. Pendant quarante minutes, nous maîtrisons notre sujet et nous sommes bien installés dans la partie. à la reprise, on perd les pédales et le match. Au regard de la rencontre, je pense que nous méritions de repartir avec le point du bonus défensif minimum. Honnêtement, nous ne sommes pas récompensés de nos efforts. Maintenant, il faut se remettre la tête à l’endroit pour préparer la venue de Perpignan." D. N.

Midi-Olympique
Voir les commentaires
Réagir