Irlande - Italie : rendez-vous en octobre ?

  • Le match Irlande-Italie n’aura donc pas lieu à Dublin ce samedi comme prévu, pour cause de Coronavirus. La rencontre du Tournoi pourrait avoir lieu finalement au mois d’octobre.
    Le match Irlande-Italie n’aura donc pas lieu à Dublin ce samedi comme prévu, pour cause de Coronavirus. La rencontre du Tournoi pourrait avoir lieu finalement au mois d’octobre. Sportsfile / Icon Sport / Sportsfile / Icon Sport / Sportsfile / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le match Irlande-Italie n’aura donc pas lieu à Dublin ce samedi comme prévu, pour cause de Coronavirus. La rencontre du Tournoi pourrait avoir lieu finalement au mois d’octobre.

Depuis l’annonce du report le 26 février de la rencontre Irlande - Italie prévue initialement ce samedi à 15 h 15 à l’Aviva Stadium de Dublin, le comité d’organisation du Tournoi des 6 Nations s’attelle à trouver une nouvelle date pour jouer le match. Rappelons les faits : l’Italie est le pays européen le plus touché par l’épidémie de coronavirus. Ce mercredi, un décompte officiel faisait état de 107 morts et de plus de 3 000 cas dans le pays transalpin — ce qui en fait le troisième pays le plus touché au monde après la Chine et la Corée du Sud - ! Face à la situation, le ministre de la Santé irlandais Simon Harris avait convoqué une réunion avec les dirigeants de la fédération irlandaise de rugby (IRFU) pour une issue claire et nette : toutes les rencontres entre l’Irlande et l’Italie - les matchs des moins de 20 ans et les féminines sont donc aussi concernés - sont reportées. "Nous allons immédiatement commencer à travailler avec nos partenaires pour examiner la possibilité de reprogrammer la rencontre", pouvait-on lire sur le communiqué de l’IRFU, qui estimait à près de 2 500 le nombre de supporters italiens qui devaient faire le déplacement sur l’île d’Émeraude.

Reste donc à trouver une nouvelle date pour une rencontre qui pourrait être décisive pour l’obtention du Tournoi des 6 Nations, puisque l’Irlande est toujours en course avant son match au Stade de France la semaine prochaine, mais qui présente également des enjeux à plus long terme… Sur le plan sportif tout d’abord, où la prochaine Coupe du monde pourrait être impactée. Pourquoi ? Car l’Irlande, actuellement quatrième, est lancée dans une course avec la France ou le pays de Galles pour obtenir une place de tête de série en vue du Mondial 2023. Ces dernières seront attribuées lors du tirage au sort fin novembre. Sur le plan économique ensuite, puisque l’IRFU pourrait perdre environ 10 millions d’euros (8,6 millions de livres sterling) de revenus si le match était complètement annulé. Autant de raisons pour lesquelles le match devrait bien avoir lieu… Mais quand ?

Italie - Angleterre à huis-clos ou reporté ?

Les autorités doivent faire face à un calendrier bouché à court et moyen terme. Les quarts de finale de Coupes d’Europe ont lieu le week-end du 4 avril donc il y a peu de chances pour que cette date soit choisie. Au mois de mai alors ? L’Aviva est réquisitionné à partir de la mi-mai pour l’Euro de football (12 juin-12 juillet) puisque trois rencontres se dérouleront dans l’enceinte dublinoise les 15, 19 et 24 juin. Cet été ? Pas question, puisque l’Irlande dispute sa traditionnelle tournée dans l’hémisphère sud. Le XV du Trèfle jouera cette année deux tests en Australie le 4 et le 11 juillet. Les mois d’août et septembre sont donc considérés de "repos" pour les internationaux irlandais. Voilà pourquoi il est peu probable que la rencontre entre l’Irlande et l’Italie soit reprogrammée avant octobre, on parle du 31. Un scénario qui n’est pas sans rappeler le Tournoi 2001, quand trois matchs de l’Irlande avaient été reportés en septembre et octobre pour cause de fièvre aphteuse.

Le comité des 6 Nations, réuni lundi dernier, a choisi pour l’instant de ne pas fixer de nouvelle date pour cette rencontre tout en décidant de ne pas reporter les autres matchs du Tournoi, y compris le prochain Italie - Angleterre. On apprenait jeudi matin que cette affiche serait finalement reporté à une date ultérieure... R. L.

Voir les commentaires
Réagir