• Paul Boudehent (20 ans) a brillé cette saison en Champions Cup, au point d'être un des flankers les plus courtisés sur le marché.
    Paul Boudehent (20 ans) a brillé cette saison en Champions Cup, au point d'être un des flankers les plus courtisés sur le marché. Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Transferts

Montpellier : Forletta confirmé, Boudehent ciblé

Très actif sur le marché des transferts, Montpellier veut aller vite. La signature d’Enzo Forletta n’est plus qu’une question de jours. Pour Mickaêl Capelli, il va falloir convaincre Grenoble. Quant à Paul Boudehent, La Rochelle n’a pas dit son dernier mot.

Dans notre édition de lundi, nous avions fait état de la vaste opération séduction menée par le MHR auprès de jeunes "joueurs issus des filières de formation", les fameux Jiff. Parmi tous les contacts noués sur ce marché, un dossier est sur le point de se concrétiser : celui d’Enzo Forletta (25 ans).

Le pilier gauche, engagé jusqu’en juin 2022 avec l’Usap sur le papier, n’a plus qu’à signer son engagement et devrait être la prochaine recrue du club héraultais. Toutes les conditions financières ont été réunies pour permettre sa venue. L’arrivée de Mickaël Capelli (22 ans) est en revanche encore indécise. Côté montpelliérain, le profil du Grenoblois est très apprécié. Mais le FCG n’a pas encore donné son accord pour libérer ce grand espoir, lié jusqu’en juin 2021.

Dénouements imminents

Au cas où aucun terrain d’entente ne serait trouvé, l’ancien international jeunes pourrait tout de même changer de couleurs en juillet prochain : son contrat comporte une clause libératoire en cas de non-accession au Top 14. Ce cas de figure contraindrait le MHR à attendre la fin de saison pour être fixé. Décidément très offensif au niveau des jeunes avants à fort potentiel, le club héraultais a également ciblé un des troisième ligne les plus prometteurs de l’élite : Paul Boudehent (20 ans). L’Angevin d’origine arrive au terme de son engagement avec le Stade rochelais en juin 2020. Ses performances en Champions Cup, cette saison, ont tapé dans l’œil des recruteurs. Lyon et surtout Montpellier avaient coché son nom sur leurs tablettes. Ces dernières semaines, les dirigeants héraultais ont passé la vitesse supérieure. Les contacts entre les deux parties sont désormais avancés.

La Rochelle parviendra-t-elle à conserver son flanker ? Le club maritime discute en tout cas avec l’intéressé pour le convaincre de poursuivre l’aventure. Son départ serait à coup sûr vécu comme un gros coup dur par les supporters maritimes, très actifs sur les réseaux sociaux pour demander sa prolongation de contrat. Ils ne devraient plus tarder à être fixés.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir