Quatre matchs et arrêts dans les Dom

  • Sur le chemin du retour, la délégation française profitera des plages de la Guadeloupe. Photo Icon Sport
    Sur le chemin du retour, la délégation française profitera des plages de la Guadeloupe. Photo Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Les contours de la prochaine Tournée des Bleus en Argentine devraient les envoyer aussi en Guyane et en Guadeloupe.

Le XV de France doit, en principe, si d’ici là le coronavirus ne chamboule pas tout le calendrier rugbystique, disputer deux tests en Argentine, programmés les 4 et 11 juillet, à Buenos Aires. Selon nos informations, le groupe sélectionné par Fabien Galthié devrait disputer quatre rencontres en Argentine. Dont deux contre des provinces et possiblement disputées en semaine, ont été prévues, à Salta, au nord-ouest du pays, et à La Plata, ville très proche de la capitale argentine. Ces deux matchs seront dits de préparation aux deux rencontres officielles. Les Bleus devraient décoller de France le lundi 22 juin, sans les finalistes sélectionnés.

Le sélectionneur Fabien Galthié aimerait pouvoir bénéficier, comme pour le Tournoi d’un groupe, au complet de quarante-deux joueurs. Pour le moment, ce chiffre est encore en discussion avec les clubs et tout doit être acté dans l’avenant définitif qui doit être signé entre la LNR, Provale et la FFR avant le début de la tournée en Amérique du Sud.

Opérations promotionnelles

Car le périple des Bleus ne devraient pas se limiter à trois semaines chez les Pumas, même si cela constitue le principal objectif. Comme souhaité par le président de la FFR, Bernard Laporte, une étape est en projet dans les régions d’outre-mer concernées. Contrairement à 2017 (Mayotte et Réunion) et à 2018 (avec les Barbarians français en Nouvelle-Calédonie), cette fois-ci l’arrêt devrait se faire au retour. La Fédération envisage qu’une partie de la délégation puisse s’arrêter en Guyane puis en Guadeloupe avec, à chaque fois, des opérations promotionnelles de la pratique du rugby.

Pour le moment, rien n’est encore officiel, mais les deux comités locaux travaillent d’arrache-pied afin de pouvoir accueillir le XV de France. à l’issue du Tournoi des 6 Nations, la FFR devrait officialiser ce programme.

Voir les commentaires
Réagir