• Qui succédera aux Massicois, vainqueurs du Super Challenge de France la saison passée ?
    Qui succédera aux Massicois, vainqueurs du Super Challenge de France la saison passée ? Midi Olympique / Valentine Chapuis / Midi Olympique
Publié le / Modifié le
Super Challenge de France Midi Olympique

En route pour Toulon

La commission du Super Challenge a officialisé les douze tournois qualificatifs pour la finale toulonnaise marquée par les quarante ans de l’épreuve.

Nous avons laissé le Super Challenge de France, de France Midi Olympique, le 8 juin dernier à Toulouse, sur le sacre de Massy au stade Ernest-Wallon. Huit mois après, les membres du Super Challenge en collaboration avec la fédération, se sont retrouvés non pas sur la pelouse du Wallon, mais dans les salons feutrés de l’institution toulousaine. Pendant de longues heures, ils ont planché sur la troisième phase de l’épreuve, celle de la mise en place des douze tournois qualificatifs pour la grande finale toulonnaise du 6 et 7 juin prochain.Un exercice compliqué, mais qui n’a pas du tout altéré la bonne humeur, du président, Gérard Tugas très optimiste pour cette édition 2020. "Maintenant, nous entamons la dernière ligne droite de l’épreuve, la plus importante. Mais depuis le mois de novembre, rappelons qu’il y a eu des tournois et plateaux qualificatifs. Des écoles appartenant à des clubs de Fédérale qui ont créé de belles surprises. Je pense notamment à des clubs comme Balma, Tournefeuille, Orléans, Côte Sud Landes, Grasse, Hyères-Carqueiranne- la Crau, Suresnes, Nîmes qui ont montré de belles dispositions. Nous allons avoir des tournois de qualité. Pour le tournoi final à Toulon et le B à la Seyne-sur-Mer, je suis très optimiste, 2020 sera de qualité."

40 ans d’existence

Ce rendez-vous varois sera aussi l’occasion d’honorer une institution qui fête, ces quarante ans d’existence. En 1980, Orthez avait été le cadre de la première édition. Il y a quatre décennies en arrière, les minimes biterrois avaient inauguré la première ligne du palmarès.

En souvenir d’une compétition qui défie parfaitement le temps, le comité d’organisation souhaite faire un petit retour dans le passé. "Lors de la traditionnelle soirée du samedi, nous allons convier les anciens dirigeants, ceux qui ont œuvré pour ce Super Challenge. Nous allons exposer les photos de tous les vainqueurs depuis 1980. Depuis quelques semaines, on sollicite les clubs." Ajoute Gérard Tugas. Une compétition estampillée FFR qui se bonifie au fil des années. Signe aussi qu’elle prend de la hauteur. Il y a un projet fédéral de mettre en place un Seven du Super Challenge en octobre prochain. Mais avant, il y a un examen de douze tournois entre mars et mai, douze rendez-vous qui enverront le 6 et 7 juin douze équipes à Toulon pour le tournoi A et douze à la Seyne-sur-Mer pour le tournoi B.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir