Les Stormers visent la tête

Publié le / Mis à jour le

SHARKS - STORMERS confrontation au sommet entre les deux meilleures franchises sud-africaines du début de saison.

Samedi, au Kings Park de Durban, il ne s’agira pas seulement d’une rencontre qui décidera de l’hégémonie sud-africaine et de celui qui prendra la tête de la conférence sud-africaine. Non, pour John Dobson, le nouvel entraîneur de la franchise du Cap, c’est l’occasion de savoir où se situe son équipe et ce qu’elle peut espérer pour la suite puisque, après ce déplacement, les Stormers se rendront à Buenos Aires y défier les Jaguares. "C’est une rencontre très importante. Elle va définir le reste de notre saison", commentait, ce mardi, Dobson devant les médias sud-africains. "Les Sharks ont déjà effectué leur tournée et ces matchs à l’intérieur de la conférence sont cruciaux", rajoutait le tacticien.

L’ancien talonneur sait que l’adversité sera féroce et notamment en troisième ligne où les Stormers vont retrouver sur leur route un visage bien connu en la personne de Sikhumbuzo Notshe. Le flanker de 26 ans, qui compte 6 sélections avec les Boks, a étrenné pendant cinq saisons de Super Rugby le maillot de la province du Cap. Formé sur les bancs de la Western Province, Notshe, en quête de temps de jeu, n’a pas hésité à partir l’été dernier. Barré au poste par la concurrence des champions du monde Siya Kolisi et Pieter-Steph Du Toit, l’émergence de Jarno Augustus, meilleur espoir mondial de l’année passée, et celle de Jaco Coetzee, et malgré le refus de Dobson - qui le considère comme un "très bon ami" depuis 2012, Notshe s’épanouit avec le numéro 8 dans le dos. Auteur d’un essai face aux Jaguares le week-end dernier, il a été titulaire à six reprises depuis le début de l’exercice.

Samedi, il ne croisera pas le fer avec le capitaine des Boks, ni avec le meilleur joueur du monde World Rugby. Kolisi et Du Toit sont en effet absents pour cause de blessures. Les Stormers devront d’ailleurs faire sans le second pendant huit semaines. Dobson devra aussi composer sans son talonneur Bongi Mbonambi, victime d’une déchirure en ouverture face aux Hurricanes. L’occasion de voir l’état de forme de Cobus Wiese, 22 ans tout juste, mais déjà rodé à la compétition. Il faudra aussi surveiller la prestation du petit frère Du Toit, Johan, 24 ans.

Enzo DIAZ
Voir les commentaires
Réagir