Congrès menacé, tournée annulée ?

  • Le congrès de la FFR prévu début juillet suite à la crise du coronavirus. Il pourrait être reporté...
    Le congrès de la FFR prévu début juillet suite à la crise du coronavirus. Il pourrait être reporté... Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Après l’arrêt des compétitions et des entraînements, ce week-end, la Fédération a annoncé la fermeture de son siège. De grosses menaces pèsent sur son congrès annuel et la tournée des Bleus en Argentine.

À la FFR, les réunions de crise succèdent aux réunions de crise pour faire écho aux directives successives du gouvernement. Après avoir bouleversé l’ensemble des compétitions, la crise du Covid-19 s’apprête à secouer aussi le fonctionnement du quotidien de la fédération. Et de son futur proche. Dimanche, le directeur général adjoint, Laurent Gabbanini en accord avec le président Bernard Laporte, indiquait à l’ensemble des salariés que le Centre national de rugby de Marcoussis, siège de l’institution et centre d’entraînement du XV de France, était fermé jusqu’au 29 mars à minuit et que l’ensemble des salariés devait se placer en télétravail, si possible. Autre décision, effective et communiquée depuis vendredi matin, la FFR a confirmé la suspension totale de toute activité de quelque nature qu’elle soit pour l’ensemble de ses clubs jusqu’à nouvel ordre.

La campagne électorale suspendue

Seulement Laporte et ses équipes planchent aussi sur une reprise possible de l’activité rugby, à quelle date ? Ce dimanche, personne était bien évidemment en mesure de donner un programme. Au contraire, les nouvelles venues des ministères des Sports et celui de la Santé, laissaient entendre que la pause pourrait durer et remettre en cause tout le calendrier.

À tel point que le congrès annuel, qui doit se tenir du 2 au 4 juillet à Marseille, pourrait être reporté. "Le congrès est censé clôturer la saison et ouvrir la suivante. À ce jour, on ne sait pas si l’actuelle pourra reprendre, se terminer ou si elle devra déborder. Alors il est maintenu mais sous grande menace", glissait Laurent Gabbanini. Cet évènement devait être le point de départ de la campagne de Bernard Laporte pour sa réélection. Son adversaire déclaré Florian Grill, a indiqué ce dimanche qu’il suspendait la sienne et demandait le report des élections qui doivent se tenir le 3 octobre prochain. "Il est trop tôt pour envisager quoique ce soit", rétorque-t-on à la FFR, où l’on cherche surtout des solutions pour amortir à tous les niveaux de l’instance jusqu’aux clubs en passant par les Ligues régionales, les effets sur les finances de cette crise.

Dernier sujet sur la table fédérale, la tournée du XV de France qui doit se tenir du 22 juin au 12 juillet en Argentine - avec deux tests face aux Pumas à Salta et à La Plata mais aussi deux entraînements avec opposition contre des provinces argentines. La FFR ne peut émettre qu’un souhait, World Rugby étant décisionnaire sur un éventuel report ou une annulation. À la Fédération, plusieurs voix sont favorables pour effectuer un geste envers le secteur pro, si jamais le Top 14 venait à reprendre et à déborder sur le mois de juillet. Seulement, pour le moment, ce scénario n’entre pas encore en compte. De plus, le continent sud-américain n’a pas encore à gérer véritablement la pandémie de coronavirus. Il existe avec la situation européenne, un décalage d’un petit mois.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?