• Face aux Lions, Rieko Ioane, replacé au centre de l’attaque de la franchise d’Auckland, a inscrit deux essais.
    Face aux Lions, Rieko Ioane, replacé au centre de l’attaque de la franchise d’Auckland, a inscrit deux essais. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Modifié le
Super Rugby

La résurrection des Blues !

La franchise d’Auckland n’en finit pas d’étonner, même en l’absence de Beauden Barrett. Elle brille entre autres par sa condition physique impeccable.

Après des années de déceptions et de promesses non tenues, il semble que les Blues d’Auckland ont enfin retrouvé de leur superbe. Dans une conférence néo-zélandaise toujours aussi dure, les voilà qui pointent à la deuxième place après leur convaincante victoire sur les Lions (43-10). Ce résultat confirme la bonne forme des Blues qui sont revenus de leur tournée sud-africaine avec deux victoires, dont une contre les Stormers au Cap, la première défaite de ces derniers dans la compétition. Une semaine plus tard, les Blues obtenaient une convaincante victoire sur les Hurricanes à Wellington.

Le premier signe du changement est que cette équipe des Blues, sous la houlette de Leon McDonald, est physiquement au point. Les années précédentes, le manque de forme se faisait souvent ressentir lors du dernier quart d’heure, quand les prises de décisions devenaient confuses et l’équipe perdait le fil du match et sa discipline. Pour le capitaine d’un jour, le centre TJ Faiane, ceci ne fait pas de doute : "La préparation physique accomplie lors de la présaison a été très bonne et, du coup, les gars sont en grande forme et nous exécutons bien nos plans de jeu. Nous sommes mentalement plus solides. Et ceci ne se limite pas au porteur de balle mais aussi aux joueurs en position de soutien et, quand vous êtes en forme physiquement, vous restez concentrés et alerte." Le meilleur exemple reste le match contre les Hurricanes où les Blues ont su garder leur calme et frustrer des Canes qui ont fini le match à douze du fait de leur indiscipline, alors que les Blues contrôlaient le score et le match.

En attendant Barrett

Les gars d’Auckland restent une équipe spectaculaire, capable de marquer des essais de longue distance comme celui marqué par Perofeta contre les Lions quand, sur un ballon de récupération, l’ailier Telea perçait pour ouvrir le chemin à son arrière (30e). L’essai du deuxième ligne Cowley-Tuioti n’était pas mal non plus avec de multiples passes après contact entre avants et trois-quarts pour finir avec le deuxième ligne dans l’en-but. Face à des Lions manquant trop de plaquages, cela ne pardonnait pas. La défense des Blues est aussi bien en place désormais grâce au travail de Tana Umaga. Il reste néanmoins que la mêlée a montré quelques signes de faiblesse mais un point qui peut être ajusté quand les internationaux (Tu’ungafasi, Tu’inukuafe ou Tuipulotu) seront de retour.

Coté joueurs, Rieko Ioane, replacé au centre, semble avoir retrouvé le plaisir de jouer. Au centre, il est plus proche du ballon et de l’action. Contre les Lions, il y est allé de son doublé. La troisième ligne regorge de talents, ce qui permet une rotation et une concurrence saine entre les Akira Ioane, Gibson, Papali’i, Robinson, Sotutu ou encore l’international états-uniens, Tony Lamborn. Telea à l’aile est une révélation (déjà six essais inscrits). Et la recrue vedette de l’intersaison, Beauden Barrett, n’a pas encore repris la compétition. Son apport devrait donner un atout offensive supplémentaire aux Blues et, s’il revient frais mentalement, il donnera un plus à cette équipe des Blues.

Jacques BROOQUET
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir