Coronavirus : Orioli devient lanceur de dons

  • Jean-Charles Orioli est à l’initiative de cette cagnotte de dons.
    Jean-Charles Orioli est à l’initiative de cette cagnotte de dons. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le talonneur de la Rochelle Jean-Charles Orioli a lancé une cagnotte pour soutenir l’hôpital de la Rochelle. Son initiative, qui va permettre à certains donateurs de gagner des maillots, a donné des idées aux autres clubs du Top 14.

Dès l’annonce du confinement, Jean-Charles Orioli avait proposé son aide sur les réseaux sociaux : "Si vous avez de la famille isolée sur l’île de Ré et qui a besoin de faire des courses ou de l’aide… Restons à la maison mais aussi solidaires !" Le talonneur du Stade rochelais explique simplement : "si j’avais un proche isolé, j’aimerais savoir qu’une personne se propose de l’aider pendant ce temps de confinement." Mais il a rapidement a eu envie d’aller plus loin dans sa démarche, en lançant une cagnotte qui se terminera dimanche. Le but : offrir son maillot à un donateur tiré au sort pour récupérer de l’argent pour venir en aide à l’hôpital de La Rochelle. "J’avais du temps libre et je me suis demandé comment participer à l’effort collectif, comment être solidaire avec les personnes qui sont actuellement en première ligne." Il décide alors de lancer une cagnotte Leetchi pour que les gens puissent faire un don. "Vincent Rattez a voulu participer en offrant lui aussi un maillot et à partir de là, il y a eu un effet boule de neige. D’autres joueurs ont trouvé l’idée intéressante." Alexi Balès, Jules Plisson, Arthur Retière et Dany Priso offrent aussi leurs maillots aussi bien du Stade Rochelais que de l’équipe de France, pour soutenir l’hôpital. L’initiative rencontre un certain succès et elle devrait rapporter plus de vingt mille euros. "Je ne suis pas le seul à vouloir m’investir. Avec cette cagnotte, les gens peuvent se mobiliser depuis chez eux, sans sortir de la maison."

Lanceur de dons
Lanceur de dons - Twitter Orioli

Toulouse et Paris ont suivi

La cagnotte Leetchi de Jean-Charles Orioli remporte un franc succès sur les réseaux sociaux. Les 800 donateurs ont vite été atteints et l’ancien Toulonnais espère de nouveaux dons d’ici dimanche. À tel point que son initiative donne des idées à d’autres, qui ne sont pas de La Rochelle. Les Toulousains ont décidé de se lancer mardi avec une quinzaine de maillots de match à remporter, sur "une idée des joueurs du Stade rochelais", précise la cagnotte des champions de France qui a connu un départ en fanfare (environ 30 000 euros récoltés pour les hôpitaux toulousains jeudi matin). Le lendemain, le Stade français a lancé un appel aux dons "Passe solidaire" au profit de la Fondation AP-HP (Assistance Publique — Hôpitaux de Paris) avec à la clé dix maillots dédicacés par l’ensemble de l’équipe. Mais aussi des objets collectors, comme le maillot de la finale 2015 de Laurent Sempéré, les crampons de Jonathan Danty, un maillot de match de Kylian Hamdaoui.

Le premier surpris est certainement Jean-Charles Orioli, heureux de voir ses confrères le suivre dans cette aventure : "C’est vraiment génial. Aider l’hôpital de sa ville, cela parle aux gens qui ont envie de s’impliquer localement. Tout le monde connaît un médecin, une infirmière, un brancardier, ou quelqu’un qui travaille à l’hôpital. Ce sont des gens qui nous supportent toute l’année et c’est désormais à nous d’être derrière eux. On peut tous avoir un proche qui peut être confronté au Covid-19 donc cela donne envie d’aider. De leur côté, les sportifs ont aussi envie de participer, puisque sur notre cagnotte nous avons eu un don de Clément Grenier, le joueur de foot, mais aussi de Julien Marchand (le talonneur international est aussi à l’origine de la cagnotte des joueurs toulousains, N.D.L.R.). Je crois que c’est la possibilité de gagner mon maillot qui a fait qu’il n’a pas pu résister (rires)." L’heure n’est pas à la rivalité mais à la solidarité et les joueurs du Top 14 l’ont bien compris. Pour une fois, les tirages de maillots sont réglementaires. La cagnotte de Jean-Charles Orioli va bientôt fermer mais il espère que cet élan de solidarité ne s’arrêtera pas là : "On va mettre en place un tirage au sort. Je vais attribuer un numéro à chaque lot et on va utiliser un site web pour faire le tirage. Ce n’est vraiment pas très compliqué et j’invite vraiment tous les joueurs des autres clubs à mettre en place des initiatives du même genre. Le pic de l’épidémie n’est pas encore arrivé mais quand ça va être le cas, le personnel soignant va être épuisé. Si nos dons peuvent aider…"

Pour participer aux cagnottes

Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir