Etzebeth et Kolbe, un confinement en Afrique du Sud

  • Coupe du monde 2019 - Cheslin Kolbe et Eben Etzebeth (Afrique du Sud)
    Coupe du monde 2019 - Cheslin Kolbe et Eben Etzebeth (Afrique du Sud) PA Images / Icon Sport / PA Images / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Les deux champions du monde Sud-Africains ont choisi de passer la crise du Covid-19 et son confinement dans leur pays d’origine. Si, à Toulouse, on a validé cette option au niveau du club, elle a été subie à Toulon, où la situation a fait grincer quelques dents…

L’un, le Toulousain Cheslin Kolbe, n’est pas rentré en France, l’autre, le Toulonnais Eben Etzebeth a préféré revenir en Afrique du Sud en début de semaine dernière. Kolbe et Etzebeth ont donc choisi de vivre leur confinement à la maison, avec leur famille. Leur situation, si elle se ressemble sur certains points n’est toutefois pas comparable.

Pour le Toulonnais Etzebeth, le dossier est complexe. Comme tous les autres joueurs, il a été mis en chômage partiel à compter du lundi 16 mars. Seulement dès le départ, il a fait part à son club et donc son employeur, de son mal-être de vivre un confinement loin des siens et de sa famille. Selon nos informations, Toulon a d’abord refusé plusieurs fois ses demandes de rapatriement. Comme tous les clubs du Top 14, le RCT souhaitait que ses joueurs, notamment ses étrangers ne quittent pas l’Hexagone, notamment parce qu’en fonction de l’évolution de la pandémie, il pourrait être plus difficile de revenir en France. Et que les mesures de chômage partiel n’imposent pas de délai de prévenance en cas de reprise de l’activité. En début de semaine passée, le joueur est revenu une nouvelle fois à la charge, il aurait reçu le soutien dans sa demande de la fédération sud-africaine de rugby. Le nouveau président du RCT, a donc cédé et le joueur a pris un avion pour Le Cap via Nice, en suivant. Il doit suivre un programme d’entretien physique individuel mais au sein du club on s’inquiète quelque peu de sa date de retour. En effet, après avoir été épargné, l’Afrique du Sud se retrouve à son tour frappé de plein fouet par la crise du Covid-19. Le décalage avec la France est d’un mois sur cette crise. Son président, Cyril Ramaphosa, a annoncé le 26 mars un confinement total et une fermeture des frontières pour au moins trois semaines. Arrivé dans son pays, Etzebeth doit aussi suivre une période de quarantaine dans la maison qu’il partage avec son frère et le reste de sa famille. Pas sûr que le joueur ait choisi la bonne option.

Une demande des dirigeants stadistes pour Kolbe

Un autre champion du monde sud-africain du Top 14 est actuellement confiné dans son pays. Il s’agit de l’ailier ou arrière Cheslin Kolbe (26 ans). Mais le cas du Toulousain est différent de celui de son compatriote toulonnais. En effet, Kolbe se trouvait en vacances avec sa femme et sa fille en Afrique du Sud quand la crise du coronavirus a éclaté en France et lorsque la LNR a décidé de suspendre le championnat. Les dirigeants stadistes lui ont alors demandé de ne pas rentrer. "Après avoir pris les renseignements nécessaires, on a préféré qu’il reste là-bas pour ne prendre aucun risque et lui éviter de côtoyer du monde durant le trajet retour par exemple, nous explique-t-on à Ernest-Wallon. Cela s’est fait en bonne intelligence et avec notre autorisation." Depuis, la communication est quotidienne entre le staff et le joueur, qui s’entretient de son côté. Se pose désormais aussi la question de son rapatriement dans l’Hexagone mais le club attend déjà d’en savoir davantage sur les conditions d’une éventuelle reprise avant d’aborder ce sujet avec Kolbe, et voir dans quel cadre son retour sera possible.

Pas sûr que l’on revoit de sitôt les deux champions du monde sur le sol français.

Pierre-Laurent GOU (avec Jérémy FADAT)
Voir les commentaires
Réagir