Francis Roux, président de Périgueux : « S’il y a une place, on ne sera pas les seuls intéressés »

  • Fédérale 1 - Club athlétique Périgueux Dordogne
    Fédérale 1 - Club athlétique Périgueux Dordogne DR / DR
Publié le / Mis à jour le

Le dirigeant du CAP, Frédéric Roux, attend avec impatience les décisions de la FFR. Avec un espoir de monter en Fédérale 1.

Comment vivez-vous la période ?

C’est une situation inédite avec des événements que l’on subit. Tout est gelé au sein du club. La principale difficulté, c’est l’inconnu quant à l’issue : on ne sait pas quand les compétitions vont reprendre, comment le club va repartir et même quand les enfants pourront revenir à l’entraînement.

Quelles sont vos priorités en ces temps de crise ?

J’essaye d’anticiper le budget sur l’année prochaine. Il va être dur à établir car il y a plein d’interrogations. Personne ne peut prévoir les recettes. Cela dépendra en grande partie de l’état dans lequel les entreprises vont sortir de cette épreuve. à l’heure actuelle, aucun sponsor ne peut me dire s’il va repartir, s’il renouvelle à moitié ou s’il arrête. Les chefs d’entreprises vont surtout penser à leur survie et c’est légitime. Je ne sais pas comment l’on va atterrir.

Y’a-t-il des risques pour la survie du club ?

Il n’y aura pas de problème de cette ampleur. Le CAP a fait l’effort pour retrouver une situation saine. Comme partout, il va falloir s’adapter et serrer les boulons. Le niveau des rémunérations va être impacté, c’est inévitable. Les clubs ne pourront pas donner l’argent qu’ils n’ont pas : il faudra caler ses ambitions avec ses moyens. Sinon, cela finira mal.

Avez-vous une quelconque idée du montant du prochain budget ?

Notre budget sera au moins de 1 million d’euros. Si nous n’avions pas été arrêtés en plein vol, nous aurions dû finir entre 1,2 et 1,4 million cette année.

L’autre incertitude porte sur la division dans laquelle vous évoluerez : vous étiez deuxième de le poule 8 et espériez la montée…

Oui, c’est dommage. Nous avions un calendrier favorable sur la fin de saison… Je suis en attente des décisions de la FFR. Nous serons fixés le 3 ou 4 avril. On verra ce qui va sortir du chapeau.

Il se dit que les premiers de poule pourraient monter et qu’il n’y aurait pas de relégations. Qu’en pensez-vous ?

J’espère qu’il y aura des montées. Cela récompenserait le travail effectué par les staffs et les joueurs. L’idée d’élargir les divisions un temps, ce ne serait pas une mauvaise solution. Mais vous savez, dans ce genre de situation, nous sommes tous un peu égoïstes. Alors, je regarde surtout par rapport à notre situation.

Le CAP espère-t-il une montée sur tapis vert, en cas de relégation voulue, comme Bergerac ?

Si l’on peut accéder à la Fédérale 1, nous en serions très heureux. Le CAP est sain et a les moyens d’y évoluer. S’il y a une place à prendre, le club candidatera fortement. Mais à mon avis, nous ne serons pas les seuls intéressés. 

Voir les commentaires
Réagir