Douze montées et deux accessions en Pro D2, qui sont les promus ?

  • Les joueurs de Massy saluant leurs supporters après le match contre Drancy en Fédérale 1
    Les joueurs de Massy saluant leurs supporters après le match contre Drancy en Fédérale 1 Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

À l’issue d’un bureau fédéral de plus de trois heures, France Rugby a tranché. Chez les amateurs, les premiers de poule accéderont à la division supérieure et il n’y aura pas de relégués sportifs. Pour son élite, douze clubs (huit premiers de poule plus les quatre meilleurs seconds) de Fédérale 2 vont débarquer, et deux actuellement en Fédérale 1 devraient être promus en Pro D2.

France Rugby a tranché. Vendredi après-midi, présidents, dirigeants ou entraîneurs des clubs de Fédérale étaient sur le qui-vive. « Alors on monte ? » , était le SMS le plus échangé suivi de près de « 14 ou 12 équipes par poule ? ». La fumée blanche est intervenue peu après 21 heures. La saison prochaine, il y aura des poules de 12 clubs à tous les niveaux, avec 60 clubs en Fédérale 1 (contre 48 cette année), 96 en Fédérale 2 (cotre 84) et 180 clubs en Fédérale 3 (156).

Cela signifiait l’absence de descentes de Fédérale 1 et 12 montées de Fédérale 2, les huit premiers des poules de Fédérale 2 et les quatre meilleurs seconds. Les élus se nommeraient  Marcq-en-Baroeul, Nuits-saint-Georges, Saint-Jean-en-Royans, La Seyne, Castelsarrasin, Langon, Limoges, Auch, pour les huit premiers des poules de Fédérale 2, et Beauvais, Périgueux, Lombez-Samatan, Orsay ou Vinay pour les meilleurs seconds. Encore faut-il que ces clubs acceptent la montée. France Rugby a indiqué qu’elle communiquera officiellement début mai les équipes qui seront officiellement promues.

Car il reste un dossier en suspens. Hier dans son communiqué, la fédération indiquait maintenir le principe d’une montée de 2 clubs de Fédérale 1 en Pro D2. Cependant, ayant pris acte de la position des clubs professionnels, elle demande une réunion dès les prochains jours avec les représentants de ces clubs et la LNR.

De plus elle doit déterminer qui de Albi, Massy (premiers nationaux), Bourg-en-Bresse (premier de poule), ou Narbonne (deuxième de poule mais prétendant à une montée), seront candidats à cette accession en cas d’accord avec la LNR. 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir